People stand next to an Israeli flag as they listen to the speakers of a rally against antisemitism near the Brandenburg Gate in Berlin, Sunday, Sept. 14, 2014. Thousands of protesters attended the public rally organized by Germany’s Jewish community at the capital’s Brandenburg Gate after tensions over the Gaza conflict spilled over into demonstrations in Europe that saw anti-Jewish slogans and violence. (AP Photo/Markus Schreiber) (AP/Markus Schreiber)
rally Anti-Semitism

L’Organisation Sioniste Mondiale a déclaré que les rassemblements avaient pour but de faire réagir les gouvernements du monde entier.

Par Aryeh Savir, TPS

Les participants se sont réunis dimanche lors d’une soixantaine de rassemblements à travers le monde entier pour dénoncer la montée rapide de l’antisémitisme et demander aux gouvernements de donner la priorité absolue à la lutte contre la haine des juifs.

Les rassemblements se sont déroulés à l’initiative de l’Organisation Sioniste Mondiale et simultanément au rassemblement principal à Jérusalem.

Face à la montée de l’antisémitisme dans le monde et aux récents incidents antisémites, l’Organisation Sioniste Mondiale a déclaré que ces rassemblements étaient censés alerter les gouvernements du monde entier.

Le rassemblement principal a eu lieu sur la place des institutions nationales à Jérusalem sous le slogan «Halte à la haine».

Yaacov Haguel, vice-Président de l’Organisation Sioniste Mondiale, a déclaré lors de la manifestation à Jérusalem, «nous sommes réunis ici aujourd’hui et dans différents endroits du monde pour dire que c’est assez. Nous vivons une période difficile et douloureuse qui s’est rapidement détériorée du fait de caricatures et de graffitis antisémites, en passant par la profanation de tombes et les dommages physiques graves causés aux juifs dans un certain nombre de pays. Nous n’avons ni la capacité ni le droit de poursuivre nos vies sans répondre.

Les derniers événements ne sont plus simplement un point d’alerte, mais un coup de sonnette d’alarme pour le reste du monde, juifs et non-juifs“, a-t-il averti, appelant les dirigeants du monde entier à renforcer la lutte contre l’antisémitisme et à placer son élimination au sommet de leur liste de priorités.

Outre l’événement en Israël, plus de 60 rassemblements similaires ont eu lieu au Brésil, en Afrique du Sud, en Australie, en Roumanie, en Allemagne, en Angleterre, en France, aux États-Unis, en Hongrie, en Italie, en Géorgie, en Turquie, en Pologne, en Argentine, en Uruguay et en Espagne; en Bolivie et au Mexique. Dans certains pays, des rassemblements ont eu lieu à plusieurs endroits.