An IDF soldier prays next to a tank, near the Gaza border, Southern Israel, on the ninth day of Operation Protective Edge. July 16, 2014. (Miriam Alster/Flash90) (Miriam Alster/Flash90)
IDF soldier prays

Plus jamais les juifs ne seront démunis face à ceux qui tenteraient de les exterminer! 

Par: Rabbi Ari Enkin, Directeur rabinique, Unis avec Israël

Pour certaines personnes, ce que nous célébrons le jour de Yom Haatsmaout, l’anniversaire de l’Indépendance de l’Etat d’Israël, n’est pas très clair. Bien sûr, nous célébrons la création de l’Etat juif moderne après 2000 ans d’exil, mais il y a beaucoup, beaucoup plus que cela.

Par exemple, nous célébrons la survie juive. Après la Shoah, tout était sombre, c’est le moins que l’on puisse dire. L’Holocauste a constitué un nouvel épisode de l’Histoire au cours duquel les juifs sans aide ont été massacrés au sein même des pays dans lesquels ils vivaient, pour la seule raison qu’ils étaient juifs. En effet, pendant 2000 ans, les nations du monde ont fait subir aux juifs des persécutions, pogroms, croisades, inquisitions etc. Nous avons donc décidé de dire adieu à tant d’hospitalité et de venir en Israël!

Après la Shoah, les survivants des camps de la mort faisaient partie de ceux qui ont combattu plusieurs armées très puissantes et ont créé l’Etat d’Israël. En d’autres mots, l’Etat représente la renaissance après l’expérience d’avoir frôlé la mort. Il s’agissait tellement indéniablement d’un acte de Dieu que même les personnes athées n’ont pas pu l’expliquer. Plus jamais les juifs ne seront démunis face à ceux qui tenteront de les exterminer.

Nous célébrons une Mitsva (commandement de la Torah) que nous n’avions pu réaliser pendant 2000 ans: habiter la Terre d’Israël. L’Etat hébreu représente la possibilité d’accomplir la mitsva de vivre en Israël. Jusqu’à la création de l’Etat, les juifs étaient refusés aux frontières de la Terre d’Israël. De plus, environ 200 des 613 commandements de la Torah ne peuvent être accomplis que sur la Terre d’Israël. L’Etat représente donc l’opportunité de remplir bien d’autres mitsvots!

Une mezzouza est une pièce de parchemin sur laquelle sont inscrits certains versets de la Torah, par un scribe reconnu, roulée et placée dans un boitier souvent décoratif avant d’être placée sur les montants des portes des maisons et commerces juifs. En Israël, il y a une mezouza sur chaque bâtiment public. Les fêtes juives sont des jours fériés nationaux. McDonald’s est casher. Chaque quartier doit disposer d’une synagogue d’après la loi.

En Israël, il y a plus de 300 jours de beau temps. Des jeunes juifs de 21 ans pilotent des avions à 20 millions de dollars. Les hommes peuvent porter une kippa dans la rue sans crainte. On trouve le meilleur houmous du monde. La Bible est réelle. La présence divine est plus forte. Il y a de belles plages, de merveilleux musées, des vignobles de première classe. Et tellement plus encore!

Donc, pour ma part, je célèbre beaucoup plus que les 70 ans d’un Etat. Je célèbre surtout la rédemption du peuple juif telle qu’elle avait été prédite par les prophètes d’Israël! (Et le houmous…)

So, as for me personally, I’m celebrating a lot more than 70 years of statehood. I’m essentially celebrating the redemption of the Jewish People as foretold by the prophets of Israel! (And the hummus…)