Israeli security services at the site of the attack. (TPS) Israeli security services at the site of the attack. (TPS)

Des combattants de Tsahal participant à une opération conjointe avec l’agence de renseignements Shabak (Service général de sécurité) ont arrêté le terroriste palestinien qui avait foncé en voiture sur un groupe de soldats israéliens au nord de Jérusalem, a annoncé le porte-parole de l’armée.

Source: Aurora

Une enquête préliminaire suggère qu’il s’agissait d’un attentat terroriste, a déclaré le porte-parole de l’armée. Le palestinien aurait apparemment délibérément fooncé sur cinq combattants du commandement arrière (Pikud Haoref) ou de la Défense civile près de la ville palestinienne de Hizme, en Judée-Samarie (Cisjordanie). L’incident s’est produit samedi peu avant 23 heures. Les soldats se trouvaient au bord de la route en mission opérationnelle quand ils ont été aperçus par le terroriste qui les a volontairement renversés.

À la suite de l’attaque, trois combattants ont été légèrement blessés et deux autres plus sérieusement, selon le porte-parole de l’armée. Les blessés ont été évacués vers les hôpitaux Hadassah Har Hatzofim (Mont Scopus) et Shaarei Tzedek à Jérusalem, par le service d’urgence Magen David Adom (Étoile de David Red). L’un des blessés a été libéré la nuit dernière, a indiqué une source hospitalière.

Le terroriste s’est enfui et a abandonné à proximité le véhicule utilisé lors de l’attaque. Il a changé de voiture et s’est dirigé vers le nord, jusqu’à ce qu’il soit arrêté au petit matin, avec son père, à un poste de contrôle qui a établi une unité de soldats de réserve entre les colonies de Nili et de Dolev, pendant l’opération.

Les deux suspects ont été référés aux services de sécurité. Une enquête initiale indique que le père n’était pas avec le suspect au moment de l’attaque.