Naftali Bennett was "skeptical" about alleged U.S. offer to free Jonathan Pollard. Naftali Bennett was "skeptical" about alleged U.S. offer to free Jonathan Pollard.

Les Émirats arabes unis et Bahreïn ont félicité Naftali Bennett et Yair Lapid pour la formation d’un nouveau gouvernement en Israël.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Démontrant que les accords d’Abraham perdureront au-delà des mandats des anciens dirigeants Benjamin Netanyahou et Donald Trump, les Émirats arabes unis (EAU) et Bahreïn ont félicité le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Le prince héritier de Bahreïn, Salman bin Hamad Al Khalifa, qui est également Premier ministre de l’État du golfe Persique, a tweeté ses félicitations aux nouveaux dirigeants israéliens, déclarant : « Je félicite @naftalibennett et @yairlapid pour la formation d’un nouveau gouvernement en #Israël , et nous attendons avec impatience de poursuivre les efforts en vue d’une plus grande prospérité, stabilité et paix dans la région. »

Deux tweets du ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis ont fait écho à celui du prince Salman, déclarant : « Les #EAU félicitent le Premier ministre Naftali Bennett et le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères adjoint Yair Lapid pour la formation d’un nouveau gouvernement #israélien », et « Nous attendons avec impatience de travailler ensemble pour faire avancer la paix régionale, renforcer la tolérance et la coexistence, et s’engager dans une nouvelle ère de coopération dans les domaines de la technologie, du commerce et de l’investissement. »

Parmi les dignitaires israéliens qui ont visité les États du Golfe depuis la signature des accords d’Abraham figurait l’ancien chef du Mossad Yossi Cohen, qui était l’émissaire favori de Netanyahou auprès des États du Golfe.

Il est maintenant prédit que Lapid dirigera éventuellement la première visite israélienne de haut niveau dans le golfe Persique.

Lors de sa première visite au siège du ministère israélien des Affaires étrangères en tant que ministre des Affaires étrangères, Lapid a souligné que ses priorités diplomatiques comprenaient le renforcement des relations avec tous les États arabes avec lesquels Israël a des liens formels. Israël a donné suite aux accords d’Abraham en signant des traités de paix négociés par les États-Unis avec le Maroc et le Soudan. Israël entretient également des liens avec la Jordanie et l’Égypte.

D’après les médias israéliens, Israël, Bahreïn et les Émirats arabes unis discutent de plans pour célébrer le premier anniversaire des accords d’Abraham en août.