S’attachant depuis plusieurs années déjà à importer ses nouvelles technologies en Afrique, c’est aujourd’hui à l’Angola que l’Etat hébreu souhaite venir en aide.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël

Israël ne s’arrête plus de chercher à améliorer la vie des populations africaines: le petit Etat vient tout juste d’allouer 60 millions de dollars à la construction d’une centrale solaire dans la province côtière de Benguela, en Angola, afin d’améliorer la fourniture d’énergie dans la région et de stimuler son industrie.

L’ambassadeur d’Israël en Angola, Oren Rosenblat, a déclaré aux journalistes mercredi après une réunion avec le gouverneur de la province, Rui Falcão, que le plan avait été approuvé, avant de souligner que c’est suite à une demande du gouvernement local que le programme israélien avait été formulé, ont rapporté les médias locaux.

Rosenblat a expliqué que la province de Benguela souffrait d’irrégularités dans la production et la distribution d’électricité. C’est alors que le projet Israélien intervient, cherchant à remédier à ce problème en mettant l’accent sur l’alimentation de son parc industriel.

La centrale solaire, capable de produire 50 mégawatts, sera construite par une entreprise israélienne dans le cadre d’un projet développé par Israël au cours des cinq dernières années pour assurer une croissance durable dans les pays africains.

Rosenblat a également souligné que le secteur agricole était la principale cible d’Israël à Benguela. Israël a investi 300 millions de dollars dans le secteur agricole en Angola depuis 2014.

En décembre 2017, les États-Unis et Israël se sont engagés à œuvrer de concert pour réduire la pauvreté énergétique en Afrique.

Israël a mis au point certains des équipements d’énergie solaire les plus avancés au monde, ce qui permet actuellement à l’Etat hébreu de disposer d’une réserve quasiment illimitée d’électricité. Un procédé qui s’inscrit dans une démarche beaucoup plus globale, Israël ayant été; en 2014, sacré leader en matière de technologies durables, devant 40 autres pays.

Et c’est le monde entier qui profite de ces technologies israéliennes durables, parmi lesquelles figurent idées novatrices telles que l’alimentation de bâtiments entiers grâce à l’utilisation de panneaux solaires, la conversion de l’énergie éolienne en électricité, les nouvelles technologies pour l’eau propre et de nombreuses autres inventions qui rendent le monde plus propre et plus économe en énergie.

Israël partage depuis longtemps son savoir-faire avec les pays africains, et Jérusalem espère que des liens renforcés entraîneront un changement dans les tendances du vote à l’ONU ainsi qu’au sein de diverses autres organisations internationales, inversant ainsi ce que le Premier ministre Benjamin Netanyahou a qualifié de “majorité automatique contre Israël“.