Shutterstock Shutterstock

Related:

Une enquête de l’Organisation Mondiale de la Santé a révélé une baisse de la consommation d’alcool chez les adolescents israéliens.

Source: Itón Gadol

L’étude a été réalisée par l’Organisation Mondiale de la Santé et le ministère de l’Éducation d’Israël et présente une image optimiste. En 2019, la consommation d’alcool chez les enfants et les jeunes en Israël était la plus faible en 20 ans.

L’enquête a été menée en Israël par le professeur Iossi Harel Fish de l’Université Bar Ilan, qui a lieu tous les quatre ans. Sept pourcents des élèves de sixième, huitième et septième année de l’enseignement juif « ont déjà consommé au moins cinq verres d’alcool ou plus en quelques heures ».

Ceci contre 20% des élèves dans les mêmes classes il y a dix ans. Selon le ministère de l’Éducation, « le succès est principalement lié au programme national de lutte contre l’alcool, qui a débuté en 2010« .

Le Directeur Général du ministère de l’Éducation, bien qu’il ait salué les progrès observés, a fait remarquer que le plan avait cessé en 2015.

A la question « Vous êtes-vous déjà saoulé? », Israël est en fin de liste des pays. Vous trouverez ci-dessous l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et l’Islande. La Finlande occupe le premier rang.

Le directeur général du ministère de l’Éducation, Shmuel Abuhav, a déclaré: « Il y a à peine dix ans, un adolescent sur trois consommait de l’alcool et le phénomène de consommation excessive nous a obligés à formuler un plan national pour lutter contre cela. »

«C’est pourquoi nous créons des plans de cours, des jeunes leaders formés qui sont chargés d’organiser des fêtes sans alcool, des activités scolaires, des discussions avec les parents et des ressources spécifiquement allouées aux enfants impliqués dans la consommation d’alcool. C’est pourquoi nous espérons que cette tendance dévastatrice s’est arrêtée », a-t-il souligné.