Shutterstock Shutterstock

Les israéliens ont développé le premier masque facial antibactérien et antimicrobien fabriqué à partir de matériaux recyclés.

Par Abigail Klein Leichman, Israël21c

La fabrication textile représente l’une des industries les plus polluantes au monde. Et la quantité stupéfiante d’équipements de protection individuelle à usage unique (EPI) jetés à la poubelle quotidiennement constitue un second problème environnemental croissant.

Le fabricant de textile familial israélien Ofertex est spécialisé dans le nettoyage recyclé et les matériaux textiles de maison. Il vient de lancer une collection d’EPI antibactériens respectueux de l’environnement.

« Malheureusement, la plupart des masques de protection, tels que les masques chirurgicaux par exemple, sont à usage unique, ce qui les rend extrêmement dommageables pour l’environnement« , a déclaré Zvi Meir, PDG d’Ofertex.

«Nous sommes fiers d’offrir une alternative responsable aux masques conventionnels, sans compromettre leur qualité ni leur niveau de protection que nous maintenons grâce à la conception ergonomique de notre masque et à notre nanotechnologie antibactérienne en cuivre

Les couches extérieures de l’Ofertex Antibacterial EcoMask sont 100% coton à haute teneur en fibres.

Le tissu filtrant intérieur du masque, développé avec le soutien de la Israel Innovation Authority, est constitué de viscose et de polyester non tissés traités à partir de textiles recyclés et incorporés avec des nanoparticules de cuivre antimicrobiennes.

EcoMask n’est pas commercialisé à titre d’équipement médical. Il a toutefois été approuvé par la Standards Institution of Israel comme étant efficace à 80% contre les bactéries de 2 microns et moins. Il est disponible en grandes, moyennes et petites tailles, chacune réglable afin de s’adapter parfaitement et de permettre une utilisation optimale