Shutterstock Shutterstock

Related:

Une diminution significative du nombre d’israéliens prenant rendez-vous pour recevoir leur troisième dose du vaccin contre le coronavirus a suscité la crainte des autorités sanitaires du pays, a rapporté la chaîne d’information d’État (KAN) cet après-midi.

Source : Iton Gadol

Le ministère de la Santé estime qu’une nouvelle vague de cas est attendue l’hiver prochain. « Le faible taux de vaccination pour la troisième dose diminue considérablement le niveau d’immunité générale dans le pays« , a fait remarquer un important responsable de la santé.

On estime que le taux de vaccinés avec le renforcement du vaccin contre le coronavirus dans la population entre 12 et 15 ans sera faible et il en sera de même lorsque la vaccination sera approuvée chez les plus jeunes.

Dans ce cadre, ils craignent une diminution de l’immunité dans la société, ce qui pourrait amener une réapparition de cas. Avec le début de la campagne de vaccination pour la troisième dose, l’objectif du ministère de la Santé était d’atteindre plus de cinq millions, et les chances d’atteindre ce nombre diminuent.

Cependant, les chiffres de la morbidité du coronavirus continuent de baisser dans le pays. Il y a actuellement 380 patients gravement malades en Israël, dont 164 nécessitent une respiration assistée. Depuis le début de la pandémie, seules 7 999 personnes sont décédées. 9,3 millions d’habitants vivent dans le pays. Le taux de positivité reste à 1,63%.

En Israël, il y a 17 975 cas actifs et seulement 537 nécessitent une hospitalisation. La campagne de vaccination continue son cours et 6 202 961 ont été appliqués la première dose, 5 699 212 la deuxième et 3 837 477 la troisième.