Torah scroll (Shutterstock) Torah scroll (Shutterstock)

Une enquête de police a permis de retrouver quatre rouleaux de Torah cachés dans un enclos animal à Akraba, un village arabe situé près de Jérusalem.

Par Arié Savir, TPS

Des rouleaux de Torah volés dans une synagogue de Bnei Brak, en Israël, ont été retrouvés cachés dans un enclosanimal appartenant à des arabes dans un village près de Jérusalem.
La synagogue avait été vandalisée et pillée mardi dernier. Une enquête de police sur cet incident a permis de retrouver les quatre rouleaux de Torah, qui étaient cachés dans un enclos à animaux dans le village arabe de Akraba.
La police a arrêté cinq suspects arabes impliqués dans le vol. Les suspects, âgés d’une vingtaine d’années, viennent d’Akraba, de Sichem (Naplouse) et de Jérusalem. Les forces de police ont également saisi une arme et des munitions au cours de l’opération. La police a déclaré qu’elle considérait cette opération avec une grande importance, car «au-delà de la valeur parchemins, il y a une très haute valeur religieuse et symbolique. ”“ La police israélienne considère avec sévérité tout dommage à la propriété d’importance religieuse, sans distinction entre les religions du pays. La police et les autres organes de sécurité feront tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire leurs auteurs en justice », a déclaré la police dimanche.