Shutterstock Shutterstock

Related:

« Parmi toutes les personnes que Khamenei aurait pu choisir, il a choisi le » bourreau de Téhéran «  », a déclaré Bennett.

Par: World Israel News

A l’ouverture, dimanche matin, de la première réunion hebdomadaire de son cabinet, le Premier ministre Naftali Bennett a mis en garde contre la menace d’un Iran nucléaire suite à l’élection de l’extrémiste Ebrahim Raisi à la Présidence.

« De toutes les personnes que Khamenei aurait pu choisir, il a choisi le » bourreau de Téhéran « , un homme tristement célèbre parmi les iraniens, qui a dirigé les comités de la mort, qui ont exécuté des milliers de citoyens iraniens innocents au fil des ans », a déclaré Bennett.

« L’élection de Raisi est, je dirais, la dernière chance pour les puissances mondiales de se réveiller avant de revenir à l’accord nucléaire et de comprendre avec qui elles font affaire. Ces types sont des meurtriers, des meurtriers de masse. Nous ne permettrons jamais à un régime de bourreaux brutaux d’avoir des armes de destruction massive qui leur permettront de tuer non pas des milliers, mais des millions (de personnes) », a ajouté Bennett.

« La position d’Israël ne changera pas à ce sujet« , a conclu le Premier ministre.

Le cabinet a également approuvé la création d’une commission d’enquête d’État sur la catastrophe de Meron. Quarante-cinq personnes avaient péri dans une bousculade pendant les fêtes juives de Lag Baomer sur la tombe du rabbin Shimon Bar Yochai à Meron, un lieu saint.

Les autres sujets du cabinet comprenaient l’approbation de 36 diplomates pour des postes clés du service extérieur dans le monde et la prolongation d’un an du mandat du lieutenant Aviv Kochavi en tant que chef d’Etat-Major de Tsahal.