Israeli flag

D’après un récent article publié par National Geographic Travel, les israéliens ont sont à l’origine d’un mode de vie qui cultive le sentiment d’épanouissement et promeut la santé et le bien-être.

Par: Israel21c, et des éléments ajoutés par l’équipe d’Unis avec Israël

National Geographic Travel a récemment révélé les raisons probables permettant d’expliquer qu’Israël se classe au cinquième rang du « rapport sur le bonheur de 2018 des Nations Unies » en matière de longévité en bonne santé.

Loin d’être négligeables, les herbes, les épices, les graines, les noix, l’huile d’olive et autres aliments à base de plantes constituent l’axe central du régime méditerranéen dont se nourrissent les israéliens.

La combinaison d’un régime style méditerranéen, d’une faible consommation d’alcool, de solides valeurs familiales et culturelles, ainsi qu’un excellent système de santé constituent les principaux facteurs propulsant Israël au cinquième rang mondial de l’échelle de longévité.

Depuis 2015, les plus grandes moyennes de longévité de vie en bonne santé sont détenues par le Japon, la Corée, la Suisse, l’Italie et Israël, selon cet ordre.

Ce classement a été l’un des aspects considérés comme significatifs par les auteurs d’un rapport récemment publié par l’ONU sur le niveau de bonheur de 156 pays.

Dans le classement global sur le bonheur, Israël est arrivé en 11ème position, derrière la Finlande, la Norvège, le Danemark, l’Islande, la Suisse, les Pays-Bas et l’Australie. L’Etat juif est arrivé 12ème en matière de bonheur pour les citoyens nés à l’étranger.

Selon des données du Bureau Central des Statistiques d’Israël, plus de 93% des israéliens se disent heureux ou très heureux de leurs vies, a récemment rapporté le quotidien Israel Hayom.

Le « rapport mondial sur le bonheur » est une étude menée sur 156 pays concernant le niveau général de bonheur. Le rapport de cette année a été réalisé à Rome en vue de la journée mondiale du bonheur des Nations Unies. L’échelle de bonheur mesure des facteurs tels que : le PIB par personne, l’espérance de vie, la liberté de choix, la générosité, la perception de corruption et les aides sociales.

Une étude récente a également démontré que les arabes israéliens jouissaient de la plus haute espérance de vie de tous les Etats arabes et musulmans.