PM Netanyahu and President of Rwanda Paul Kagame in Jerusalem. (Kobi Gideon/GPO) PM Netanyahu and President of Rwanda Paul Kagame in Jerusalem. (Kobi Gideon/GPO)
Netanyahu Rwanda

Isolement international? La dernière ambassade israélienne à s’installer dans un pays africain sera située dans la capitale de Kigali.

Par: Ariel Kahana et l’équipe d’Israël Hayom via JNS

Israël ouvrira une ambassade au Rwanda en Afrique centrale en 2019. La nouvelle ambassade sera située dans la capitale, Kigali.

Bien que les deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis des années, des contacts ont été établis par l’intermédiaire de l’ambassade israélienne à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Les responsables du ministère des Affaires Etrangères ont soutenu cette initiative, qui est en attente d’approbation finale par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, également ministre des Affaires Etrangères par intérim.

Le Rwanda dispose d’une ambassade à Tel Aviv.

Les relations diplomatiques entre les pays sont étroites et comprennent, entre autres, la coopération en matière de sécurité et les exportations d’armes israéliennes au Rwanda. De plus, Israël a cherché à envoyer une partie des migrants africains clandestins présents au sein du pays vers le Rwanda, bien que les efforts aient jusqu’à présent échoué en raison de la pression interne exercée sur le gouvernement rwandais afin qu’il s’oppose à la mesure.

La question de l’ouverture d’une ambassade au Rwanda avait été soulevée pour la première fois en 2016, lorsque Netanyahou s’y était rendu et avait promis qu’Israël y ouvrirait une mission. Le Premier ministre a réitéré cette promesse à plusieurs reprises, mais désormais, suite à la fermeture de l’ambassade israélienne au Paraguay, un quota pour une nouvelle ambassade était disponible.

Au mois de septembre, Netanyahou a ordonné la fermeture de l’ambassade d’Israël au Paraguay après que le nouveau gouvernement de la nation latino-américaine eut annulé sa décision de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem.

Le président rwandais Paul Kagame s’est rendu en Israël en juillet 2017, et y avait alors rencontré Netanyahou et le Président Reuven Rivlin.

Une coopération florissante avec l’Afrique

«La coopération entre nos pays est florissante dans de nombreux domaines, notamment la technologie, l’agriculture, l’énergie et la sécurité. Nous apprécions ce qu’Israël a à nous offrir dans ces domaines et dans d’autres, et nous sommes très heureux de travailler avec vous. Le Rwanda est ouvert aux affaires et nous attendons avec impatience d’accueillir à l’avenir des délégations israéliennes du secteur privé », avait-il déclaré à l’époque.

Un membre de la Knesset, Michael Oren, a félicité Netanyahou pour ce projet relatif à l’ambassade.

Félicitations au Premier ministre Netanyahou pour ses accomplissements diplomatiques, grâce auxquels Israël va ouvrir sa première ambassade au Rwanda”, a-t-il tweeté.

Netanyahou a fait de l’amélioration des relations avec les nations africaines une priorité.

Lors de son allocution à l’AIPAC en mars 2016, Netanyahou a déclaré qu’Israël avait «des relations diplomatiques avec 161 pays, plus que jamais au cours de son Histoire».

En juillet 2016, il a effectué un voyage historique en Afrique de l’Est, où il s’est rendu en Ouganda, au Kenya, au Rwanda et en Éthiopie. Quelques semaines plus tard, la République de Guinée, nation africaine à majorité musulmane, a rétabli ses relations diplomatiques avec Israël après une pause de 49 ans.

En août, le Sénégal et la Guinée, deux pays d’Afrique de l’Ouest à majorité musulmane, ont envoyé leurs tout premiers ambassadeurs à temps plein en Israël.

Israël partage depuis longtemps son savoir-faire avec les pays africains et Jérusalem espère que des liens plus étroits entraîneront un changement dans les tendances du vote à l’ONU et dans d’autres forums mondiaux, inversant ainsi ce que Netanyahu a qualifié de “majorité automatique contre Israël”.