Shutterstock Shutterstock

Après dix ans sans approbations de ce type, le gouvernement israélien a légalisé le statut de 4 000 palestiniens sans papiers en Judée-Samarie.

Source : Aurora

Cette décision fait partie d’un effort des secteurs de la coalition au pouvoir pour renforcer le gouvernement de Mahmoud Abbas. Un haut responsable de l’Autorité palestinienne, Hussein al-Sheikh, a déclaré dans un communiqué que les noms des personnes approuvées seraient annoncés plus tard mardi.

COGAT, l’organisme gouvernemental israélien qui sert de lien dans les territoires, a assuré que 1 200 palestiniens recevraient leurs papiers. De leur côté, 2 800 gazaouis bénéficieraient d’un changement d’adresse qui leur permettra de vivre en Judée-Samarie.

« Nous soulignons que toutes les demandes qui ont été approuvées sont de nature humanitaire et que toute demande supplémentaire sera soigneusement examinée conformément à l’approbation de sécurité des responsables de la sécurité en Israël. Tous ces cas concernent des palestiniens qui ont vécu pendant de nombreuses années en Judée-Samarie », ont-ils déclaré depuis le COGAT.

La stratégie officielle de soutien au gouvernement de l’Autorité palestinienne a suscité diverses mesures de la part d’Israël. Le ministre de la Défense Benny Gantz a récemment approuvé un prêt de 155 millions de dollars après avoir rencontré Mahmoud Abbas à Ramallah.

Il y a également eu une augmentation des permis de travail, dans le but d’améliorer l’économie palestinienne en difficulté.

La quête pour renforcer l’Autorité palestinienne n’est pas seulement une idée israélienne. Le gouvernement américain de Joe Biden fait également pression pour soutenir le gouvernement de Ramallah.