Shutterstock Shutterstock

Un haut responsable de l’Autorité Palestinienne (AP) a déclaré qu’Israël transférerait à Ramallah entre trois et quatre millions de vaccins contre le COVID-19, selon un article du journal Israel Hayom.

Source: Aurora

Une source de haut niveau au ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré à Israel Hayom que dans toutes les négociations que le gouvernement israélien menait avec les grandes sociétés pharmaceutiques multinationales pour obtenir des vaccins, il prévoyait d’en reverser un pourcentage à l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Israël a conclu des accords pour la fourniture de six millions de vaccins des sociétés Pfizer, Moderna et AstraZeneca, et est toujours en pourparlers avec d’autres entreprises selon des rapports.

L’Autorité Palestinienne recevra également des vaccins par l’intermédiaire des Nations Unies et des organisations humanitaires internationales. Cependant, les autorités de l’Autorité Palestinienne préviennent qu’il leur manquerait plusieurs millions de vaccins pour vacciner toute la population, notamment à Gaza.