Medical personnel evacuate a 62-year-old bus driver from the ambulance at HaEmek Medical Center in Afula on May 2, 2018, after he was stabbed by two youths while driving the bus. Photo by Meir Vaknin/Flash90
MDA

C’est une histoire de solidarité dont vous n’entendrez pas parler dans les journaux que nous allons vous raconter aujourd’hui.

Par: L’équipe d’Unis avec Israël

Les résidents israéliens de la communauté d’Efrat en Judée ont sauvé la vie d’un palestinien qui s’est présenté à eux alors qu’il nécessitait un traitement médical d’urgence.

C’est un spectacle bien singulier qui a été observé mercredi soir au sein de la ville d’Efrat: plusieurs Uhabitants du village palestinien voisin, Wadi Nis, se sont présentés à l’entrée de la commune juive, transportant l’un de leurs amis ayant chuté du deuxième étage de son domicile et qui présentait de graves blessures au visage.

Le palestinien a été immédiatement pris en charge sur place par une équipe de Maguen David Adom, la Croix rouge israélienne, avant d’être transporté vers un centre d’urgences afin d’y recevoir des traitements davantage poussés.

Au-delà des médecins, de nombreux résidents d’Efrat ont également offert leur aide, de manière spontanée, tout au long du traitement. Le blessé a finalement été par la suite transporté vers l’hôpital le plus proche.

Le chef de la municipalité d’Efrat, Oded Revivi, a remercié les membres des forces de sécurité et de secours, ajoutant qu’il était fier des habitants de sa ville, qui venaient de contribuer à sauver une vie.

Un événement loin d’être rare

Les cas d’israéliens ayant fourni des soins médicaux à des palestiniens sont loin d’être rares, et ne cessent de se multiplier au fil des années.
Ainsi, le plus souvent à titre gratuit, les palestiniens peuvent bénéficier des soins et services médicaux dispensés par Israël.

A ce titre, les forces de défense israéliennes ont même crée au mois de juillet 2015 une unité ayant pour unique mission de fournir des soins médicaux et une assistance humanitaire à la population palestinienne.

Se rendre à un poste de contrôle de de Tsahal ou à l’entrée d’une communauté israélienne pour se faire soigner est une pratique courante chez les arabes vivant dans les territoires administrés par l’Autorité Palestinienne. Israël a même connu des mois au cours desquels les médecins ont traité davantage de patients palestiniens qu’israéliens.