(Yonatan Sindel/Flash90) (Yonatan Sindel/Flash90)
Ben Gal funeral

Face aux récentes attaques meurtrières ayant frappé la population civile israélienne ces dernières semaines, une ministre israélienne a déclaré que la réponse sioniste et juive la plus appropriée au terrorisme palestinien résidait en la croissance et en la vie.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

La vice-ministre israélienne des Affaires Etrangères, Tzipi Hotovely, est arrivée jeudi à Har Bracha, en Samarie, où elle s’est rendue auprès de la famille du rabbin Itamar Ben Gal, sauvagement assassiné au cours d’une attaque terroriste lundi.

Itamar Ben Gal, cet éducateur de vingt-neuf ans, père de quatre enfants, a en effet été lâchement poignardé à mort par un arabe israélien alors qu’il se rendait à un événement familial.

«Nous ne sommes pas de ceux qui recherchent la vengeance, mais de ceux qui recherchent la vie, et puisque c’est là notre mission nationale, nous souhaitons voir augmenter la construction au sein de cette importante communauté», a déclaré Hotovely à l’issue de sa visite.

Notre objectif est que tous nos ennemis sachent que le résultat d’un tel comportement meurtrier est que le peuple d’Israël prospérera et l’Etat d’Israël augmentera la construction (des zones touchées)“, a-t-elle souligné, selon un clip posté sur l’ INN .

Elle a exprimé l’espoir que Har Bracha, comptant actuellement une petite communauté, grandira jusqu’à devenir une ville.

«Le meilleur départ est d’approuver le plan de construction de 800 unités de logement, c’est notre mission – renforcer l’Etat d’Israël et la Terre d’Israël», a-t-elle déclaré, avant d’ajouter «Tous ceux qui cherchent à nous affaiblir par le terrorisme sauront que nous ne serons pas affaiblis, mais que vous aurez fortifié une ville juive ici”.

Miriam Ben Gal, la veuve d’Itamar, a également déclaré que son mari souhaitait voir sa ville natale devenir un jour une réelle ville.

Je pense que la seule consolation possible sera de voir notre communauté se développer, grandir et devenir une ville“, a-t-elle ainsi déclaré.

[Les terroristes] devraient savoir que ces actions mènent au développement du peuple juif. Itamar pensait constamment à de nouveaux moyens de rendre la ville meilleure », a-t-elle expliqué.