L’Autorité Palestinienne a déclaré augmenter les salaires des terroristes impliqués dans un attentat à la bombe commis en 2003, qui avait entrainé la mort de 16 israéliens.

Par TPS

L’Autorité Palestinienne (AP) a récemment annoncé qu’elle augmenterait les salaires des deux terroristes ayant préparé les ceintures explosives qui ont été utilisées lors des attaques terroristes de Tzrifin et Café Hillel en 2003, ayant causé la mort de 16 israéliens.

Les familles des deux terroristes percevront 7 000 NIS par mois, après 15 ans passés dans les prisons israéliennes. Au cours des cinq dernières années, l’Autorité Palestinienne leur a versé 6 000 NIS par mois.

Lundi marque le 16e anniversaire des deux attentats suicides, qui ont fait 16 morts et 75 blessés. Le premier attentat à un arrêt de bus près de l’hôpital Assaf Harofeh et la base militaire de Tzrifin au centre d’Israël avait tué neuf personnes et en avait blessé 18. L’attaque du café Hillel à Jérusalem avait entraîné la mort de sept israéliens et fait 57 blessés.

Le Dr. David Applebaum et sa fille Nava, qui devait se marier le lendemain de l’attaque, ont figuré parmi les victimes de l’attentat du Café Hillel.

Alon Mizrachi, l’agent de sécurité du Café Hillel, tué en ayant repéré l’auteur de l’attentat-suicide et l’ayant alors expulsé du restaurant juste avant que celui-ci ne se fasse exploser, sauvant de nombreuses autres vies, était l’oncle de Ziv Mizrachi, un soldat de l’armée israélienne assassiné par un terroriste en novembre 2015.

Maurice Hirsch, responsable des stratégies juridiques chez Palestinian Media Watch (PMW), qui a rédigé un rapport sur le sujet, a déclaré que “selon les calculs de PMW qui suivent l’échelle de rémunération de l’Autorité Palestinienne, l’Autorité Palestinienne a, à ce jour, versé aux six terroristes arrêtés et emprisonnés pour leurs rôles dans les attaques, un total de 2 892 500 shekels. “

«Outre les salaires mensuels versés aux terroristes emprisonnés, l’Autorité Palestinienne a également versé aux familles des deux kamikazes – appelés« martyrs »- un total de 356 400 shekels depuis les attentats. Simplement parce que les terroristes se sont fait exploser pour tuer des Juifs, chaque famille a reçu 178 200 shekels », a-t-il déclaré.

L’Autorité Palestinienne a versé 3 248 900 NIS (environ 930 000 USD) de récompenses financières aux terroristes du Hamas qui ont perpétré les deux attaques suicides consécutives, selon le rapport de PMW.

«Alors que l’Autorité Palestinienne continuera de payer les salaires mensuels à tous les terroristes, l’Autorité Palestinienne vient juste d’augmenter les salaires des deux terroristes qui ont préparé les ceintures de suicide à 7 000 shekels par mois. Comme pour les employés qui reçoivent des augmentations après une certaine période d’emploi, l’AP – conformément à la loi sur l’AP – accorde à ces deux terroristes une augmentation de salaire pour leurs 15 années d’emprisonnement », a-t-il ajouté.

PMW a également noté que dans 18 mois, l’Autorité Palestinienne augmenterait également le salaire du meurtrier de masse Ibrahim Hamed, qui purge actuellement 54 peines de prison à perpétuité pour avoir planifié plusieurs attentats terroristes dans lesquels 54 personnes ont été assassinées.

La loi garantissant aux prisonniers terroristes un salaire mensuel a été adoptée par l’Autorité Palestinienne en 2004. Le chef de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a approuvé à deux reprises des augmentations de salaire considérables pour les prisonniers terroristes. En 2006, Abbas a approuvé le règlement qui codifiait les paiements de salaire mensuels versés par l’Autorité Palestinienne, ainsi qu’une augmentation des salaires versés.

En 2010, il a approuvé une augmentation supplémentaire du salaire des prisonniers terroristes, notamment une augmentation de 300%, de 4 000 NIS par mois à 12 000 pour les prisonniers ayant purgé plus de 30 ans de prison.

En plus d’accorder un salaire mensuel aux prisonniers terroristes, la loi de 2004 sur les prisonniers incarcérés et les prisonniers libérés interdit à celle-ci de signer tout accord de paix ne prévoyant pas la libération de tous les terroristes, y compris les meurtriers ayant perpétré ces attaques.

Le Premier ministre de l’Autorité Palestinienne, Mohammad Shtayyeh, a déclaré jeudi que la direction de l’Autorité Palestinienne, dirigée par Abbas, était “résolue à payer toutes les indemnités des familles des martyrs et des prisonniers”.

En réponse à sa déclaration, le représentant spécial des États-Unis pour les négociations internationales, Jason Greenblatt, a déclaré que “ce n’est pas comme cela que l’on obtient la paix.”

«Récompenser les terroristes pour tuer des israéliens -« payer pour tuer »- est horrible. Cela montre les vraies couleurs de certains et un manque total de compréhension sur la manière de parvenir à la paix », a-t-il déclaré.

Il a appelé les pays donateurs soutenant l’Autorité Palestinienne à «réfléchir à deux fois avant de proposer d’atténuer cette crise [financière] générée par l’Autorité Palestinienne».