Palestinian Authority head Mahmoud Abbas. (AP) (AP)

Les forces de sécurité palestiniennes ont découvert ce qu’elles prétendent être un laboratoire de bombes du Hamas à la suite d’une mystérieuse explosion près de Ramallah.

Par JNS

Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne ont découvert ce qu’elles pensent être un laboratoire de bombes du Hamas à Beitunia, près de Ramallah, à la suite d’une mystérieuse explosion dans la ville, ont rapporté lundi les médias israéliens.

Après avoir été attirées sur le site par l’explosion, les forces palestiniennes y ont trouvé un engin explosif de 17 livres, a rapporté la Douzième chaîne.

L’A.P. a affirmé que le laboratoire faisait partie d’un complot visant à attaquer les Mukataa, alors que le siège de l’Autorité Palestinienne à Ramallah est connu, ainsi que la station de télévision de l’AP et des hauts responsables de l’AP, selon le rapport.

L’A.P. a arrêté cinq membres du Hamas à la suite de l’incident, dont un parent du vice-président du bureau politique du Hamas, Saleh al-Arouri, qui est basé au Liban et dirige les efforts du Hamas pour orchestrer des cellules terroristes en Judée-Samarie, a déclaré la Douzième chaîne.

Pendant ce temps, les Forces de défense israéliennes ont annoncé mercredi qu’elles et la police israélienne avaient achevé une série d’opérations antiterroristes dans toute la Judée-Samarie, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Des raids israéliens ont eu lieu à Naplouse, Ramallah, Kharas et le camp d’Aida près de Bethléem, ainsi qu’à Yatta près d’Hébron, où un suspect a été arrêté pour avoir facilité le mouvement illégal de palestiniens à travers la barrière de sécurité de Judée-Samarie.

Les forces de sécurité ont arrêté un total de six suspects de sécurité et ont confisqué un certain nombre d’armes.