Mossad Technology. (Youtube) (Youtube)

Les services de renseignements du Mossad ont également contrecarré au moins 12 attaques en Turquie au cours des trois dernières années, malgré des relations tendues avec Israël depuis 2010.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

La chaîne israélienne Channel 12 a rapporté mardi qu’au cours des trois dernières années, le Mossad, l’agence nationale de renseignements du pays, avait empêché au moins 50 attaques terroristes dans 20 pays planifiés par des groupes terroristes islamiques et par l’Iran.

Le Mossad a également fourni des informations clés ayant permis de déjouer une douzaine d’attaques en Turquie, malgré des relations tendues avec Israël depuis 2010.

Le 31 mai 2010, des “militants des droits de l’Homme” à bord d’une flottille turque ont tenté de lever le blocus naval israélien mis en place à Gaza afin d’empêcher l’importation d’armes au Hamas. Le Mavi Marmara, le plus grand des six navires, a été intercepté par Tsahal. Il a été découvert qu’il transportait des armes – avec lesquelles ils ont attaqué les soldats israéliens – et non de la nourriture ou des médicaments, malgré les déclarations des activistes anti-israéliens portant une aide humanitaire. Dix militants turcs ont été tués et plusieurs soldats de Tsahal ont été blessés lors des affrontements.

Les autres pays aidés par Israël ne figuraient pas dans le rapport de la chaîne 12, bien que plusieurs soient connus.

En juin 2018, par exemple, le Mossad a fourni aux agences d’espionnage européennes des informations vitales qui ont permis de déjouer un complot dirigé par l’Iran visant à bombarder un rassemblement pour un Iran libre juste à l’extérieur de Paris, auquel ont participé 25 000 personnes.

Au mois de  juin de cette année, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lors d’une conférence sur la cybersécurité à Tel Aviv qu’Israël avait mis fin aux attaques “majeures” de l’Etat islamique à travers “des dizaines” de pays.
Parmi elles, une attaque prévue sur un vol d’Etihad Airways d’Australie vers les Émirats arabes unis en juillet 2017.

Cet avion de Sydney à Abou Dhabi allait exploser en plein vol“, a déclaré Netanyahou. “Nous avons découvert grâce à nos activités en ligne que Daesh allait le faire, et nous avons donc alerté la police australienne et ils l’ont stoppé avant que cela ne se produise.”

Le Premier ministre a expliqué que cet incident avait été “divulgué dans la presse”, ajoutant “je peux donc en parler”, mais de nombreux autres cas n’ont pas encore été révélés.

Netanyahu a suggéré aux gens de multiplier “par 50 ” cet incident afin de comprendre à quel point Israël contribue à la sécurité mondiale.