President Rivlin visits bereaved Prezuazman family, May 6, 2019. (Mark Neiman/GPO)
President Rivlin with Prezuazman family II - 6 May 2019

« Ultra-orthodoxes, laïcs, religieux et traditionnalistes, juifs et arabes – le terrorisme nous frappe tous sans discrimination et sans pitié, et nous ne nous rendrons jamais », a déclaré le Président Rivlin.

Le Président Reuven Rivlin a présenté lundi ses condoléances à la famille Prezuazman , dont le fils Pinchas Menachem avait été tué la veille par un éclat d’obus à Ashdod; à la famille Agadi, dont le père Moshe a été tué samedi dans une attaque à la roquette sur Askhelon; et à la famille al-Hamamda, dont le père Ziad a également été tué dimanche lors d’une attaque à la roquette d’une usine à Ashkelon.

President Rivlin with Prezuazman family II - 6 May 2019

Le President Rivlin a rendu visite à la famille Prezuazman, 6 mai 2019. (Mark Neiman/GPO)

Au domicile de Prezuazman, le Président, qui a consolé la famille avec le ministre adjoint de la Santé, Yaakov Litzman, a déclaré aux personnes en deuil que la mort de leur fils, père et mari était une perte insupportable pour le peuple d’Israël. « Selon la tradition juive, nous disons: « Béni soit le juge de la vérité » et nous savons qu’il n’y a aucune consolation pour un chagrin aussi terrible. Nous sommes avec vous dans la prière sincère, que vous ne connaissiez que des occasions heureuses à l’avenir », a déclaré le Président.

Rivlin s’est ensuite rendu à Ashkelon, où il a rendu visite à la famille Agadi, qui porte le deuil de Moshe. La famille merveilleuse laissée par la victime de la terreur témoigne de l’homme qu’il était: son bon cœur et son grand amour pour la population et le pays. Le Président a déclaré: «Grand-mère et mère bien-aimées», a déclaré le Président, «nous prions avec vous pour que votre douleur soit atténuée par le réconfort apporté par vos petits-enfants et arrière-petits-enfants et par toute votre famille».

Rivlin shiva terror victim

(Mark Neiman/GPO)

Il a ensuite rendu visite à la famille Al Hamamda, qui a perdu son père Ziad, à Segev Shalom. Accompagné du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Uri Ariel, le chef d’Etat israélien a rencontré des membres de la famille et des enfants de Ziad, qui l’ont remercié de sa présence. «Je fais tout ce que je peux pour rendre visite à tous les israéliens plongés dans le chagrin par les attaques terroristes. Nous, les tribus d’Israël, sommes ensemble dans les bons et mauvais moments, dans l’espoir et les difficultés, quelle que soit leur tribu. Ultra-orthodoxes, laïcs, religieux et traditionnels, juifs et arabes – la terreur nous frappe tous sans discrimination et sans pitié, et nous ne nous rendrons jamais. Nous sommes ensemble dans la fête et dans le réconfort, et je prie de toutes mes forces pour que vous ne connaissiez plus de chagrin.  »

 

 

Source: Bureau de Presse du Gouvernement Israélien