Pourquoi la Fondation Qatarie dépense-t-elle 8 millions de dollars par an pour colporter de la propagande anti-israélienne dans les salles de classe à travers l’Amérique?

Par: JNS.org

Selon le Wall Street Journal, le gouvernement qatari, sympathisant du terrorisme, a dépensé 8 millions de dollars en sept ans pour influencer le contenu des cours à travers les États-Unis, notamment au sein de la ville de, Newton, dans le Massachusetts, dans laquelle résident de nombreux juifs.

Comme précédemment indiqué par JNS, le département scolaire de la région fait face à une action en justice intentée devant la Cour supérieure du Massachusetts par un groupe communautaire appelé Education Sans Endoctrinement (EWI), alléguant de nombreuses violations de la loi du Massachusetts Open Meeting Law «découlant de la manière dont un comité scolaire a traité le scandale naissant concernant des leçons antisémites et la promotion des croyances religieuses islamiques en tant que faits objectifs à l’occasion des cours d’histoire du département scolaire public ».

« Les élèves des écoles publiques de Newton sont victimes d’une propagande passant par des documents calomniant Israël et le peuple juif, et falsifiant l’Histoire pour promouvoir la religion islamique dans les écoles publiques« , selon un communiqué de l’organisation américaine « Boston for Peace and Tolerance« . «Au mois de mai dernier, le lycée Newton-Nord a invité un groupe antisémite à projeter des films de propagande palestiniens à ses étudiants. Pour cela, le surintendant de l’école, David Fleishman, a été réprimandé par la branche de la Nouvelle-Angleterre de la Ligue anti-diffamation et par le Conseil des relations de la communauté juive de Boston.  »

La Qatar Foundation International (QFI), qui appartient à la Foundation Quatarie de la famille Al-Thani, a parrainé un cours de formation auquel a pris part David Bedar, professeur d’histoire de Newton, qui a comploté par courrier électronique avec d’autres collègues pour «harceler, intimider et exclure » les étudiants conservateurs de la classe, admettant avoir agi en «propagandiste libéral» dans la classe, selon The Federalist.

Sam Westrop, du Forum du Moyen-Orient, a informé JNS quant à ce matériel de cours spécifique financé par QFI.

«Al Masdar, projet phare du programme d’enseignement de QFI, fait l’objet d’une promotion importante dans les écoles américaines. Les cours comprennent des leçons telles que « Exprimez votre loyauté envers le Qatar » et une autre qui traite de la « cupidité » des sociétés prétendument responsables de la guerre en Irak à la suite des « mensonges » de l’administration Bush sur le 11 septembre « , a-t-il déclaré. .

«Un autre des cours proposés encourage les étudiants à discuter au sujet des « soldats israéliens narguant et tirant sur des enfants dans des camps de réfugiés palestiniens, avec l’aide militaire américaine », a poursuivi Westrop. « Maggie Salem, responsable de la branche américaine de la Qatar Foundation International, constitue un partisan de premier plan des mesures du BDS contre Israël. »

En outre, a ajouté Westrop, « la fondation décerne des récompenses aux dirigeants du Hamas, emploie certains des idéologues islamistes les plus en vue du monde dans ses institutions à Doha et collabore avec des organisations caritatives de la région accusées par le gouvernement israélien de financer le terrorisme ».