Thousands of Jewish worshipers at the Kotel, Western Wall. (kavram/Shutterstock) (kavram/Shutterstock)

Deuxième pays à avoir transféré son ambassade dans la capitale israélienne, le Guatemala exhorte désormais les autres pays à manifester un réel soutien à Israël en procédant de la même manière.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël

Le ministre guatémaltèque du Tourisme, Jorge Mario Chajón, a entamé une visite d’une semaine en Israël et a profité de l’occasion pour déclarer son soutien à l’État juif.

Les autres nations ne devraient pas être “parvé“, at-il déclaré au Jerusalem Post, faisant usage du mot signifiant “neutre” en hébreu. “Si des pays veulent être considérés comme amis de l’Etat d’Israël, ils doivent démontrer leur amitié en transférant leur ambassade à Jérusalem. Les amitiés doivent être concrétisées“, a-t-il ajouté.

Suite au déplacement de l’ambassade des Etats-Unis en Israël vers Jérusalem en mai 2018, le Guatemala a suivi, peu après, soutenant fièrement la reconnaissance officielle de la capitale éternelle du peuple juif.

Outre le déménagement de l’ambassade, le Guatemala s’est également employé à accroître le tourisme en investissant dans l’un des principaux kiosques d’exposition de la conférence du marché international du tourisme méditerranéen de cette semaine à Tel-Aviv.

Actuellement, environ 15 000 israéliens se rendent au Guatemala et 5 000 Guatémaltèques en Israël chaque année, selon The Jerusalem Post.

En mars, plus de 30 maires guatémaltèques se rendront en Israël dans le but de renforcer les liens entre les nations.

Par le passé, Israël a fourni une solide aide humanitaires au Guatemala, notamment en envoyant des seciyrs dans le sillage de l’éruption du volcan Mount Fuego, qui avait tué environ 200 personnes.