People visit a military show marking the 40th anniversary of Iran's Islamic Revolution that toppled the U.S.-backed shah, at Imam Khomeini Grand Mosque, in Tehran, Iran, Sunday, Feb. 3, 2019. Since 1992, Iran has developed a self-sufficient military weapons program, producing mortars to missiles. (AP Photo/Vahid Salemi) (AP/Vahid Salemi)
Iran Military Exhibition

Israël “prend toutes les mesures nécessaires” pour empêcher l’enracinement iranien dans la région, a déclaré le Premier ministre israélien.

Par JNS

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a déclaré en début de semaine que l’Iran préparait des attaques contre Israël et que “toutes les mesures nécessaires” étaient prises pour les prévenir.

«L’agression de l’Iran dans notre région et contre nous se poursuit», a déclaré Netanyahou, selon un rapport de l’AFP.

«Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour empêcher l’Iran de s’implanter dans notre région. Cela comprend les activités nécessaires pour empêcher le transfert d’armes meurtrières d’Iran en Syrie, que ce soit par voie aérienne ou terrestre », a-t-il déclaré.

“Nous prendrons également des mesures pour contrecarrer les efforts de l’Iran visant à transformer l’Irak et le Yémen en bases pour le lancement de roquettes et de missiles [contre Israël]”, a ajouté le ministre.

Netanyahou a pris la parole alors que le général américain Mark Milley, président du Comité des chefs d’état-major, était en Israël pour rencontrer le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Aviv Kohavi.

Par ailleurs, Reuters a rapporté lundi que des responsables iraniens avaient planifié l’attaque du 14 septembre contre la plus grande installation de traitement de pétrole au monde en Arabie saoudite depuis des mois.

“Les détails ont fait l’objet de discussions approfondies lors d’au moins cinq réunions et la décision finale a été donnée début septembre”, a déclaré un responsable iranien cité par Reuters.

“L’accord sur [l’Arabie saoudite] [comme cible] a été presque atteint à l’unanimité“, a déclaré le responsable. “L’idée était de montrer le profond accès de l’Iran et ses capacités militaires.”

L’un des responsables qui s’est entretenu avec Reuters a déclaré que l’Iran était ravi du résultat de l’attaque et qu’il avait également menti aux États-Unis.