Palestinian leader Mahmoud Abbas (AP/Richard Drew)
Mahmoud Abbas

Un haut responsable palestinien “exprimé sa fierté” à l’égard des terroristes, qui ont “sacrifié des années de leur vie pour la liberté du pays et du peuple”.

Par: Palestinian Media Watch et l’équipe d’Unis avec Israël

L’Autorité Palestinienne poursuit sa politique consistant à récompenser les assassins terroristes par de généreux salaires, ignorant les critiques et les condamnations internationales, tandis que le directeur de la Commission des affaires des prisonniers de l’OLP, Qadri Abu Bakr, a souligné que le versement de ces salaires se poursuivrait.

Le quotidien officiel de l’Autorité Palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida, a rapporté la semaine dernière qu’Abou Bakr avait “souligné que les dirigeants, agissant sur ordre du Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, continueraient de soutenir la détermination des prisonniers et de leurs familles et ne céderaient pas aux pressions israéliennes américaines appelant à interrompre le versement des salaires et indemnités au profit des martyrs (Shahids) et des prisonniers “, selon une traduction de Palestinian Media Watch (PMW).

Le responsable palestinien a en outre “exprimé sa fierté envers les prisonniers, qui n’ont pas hésité à sacrifier des années de leur vie pour la liberté du pays et du peuple“.

Abu Bakr faisait alors écho aux propos récemment tenus par Abbas, qui a assimilé les terroristes palestiniens à des “étoiles dans le ciel“.

Nous considérons les martyrs et les prisonniers comme des étoiles dans le ciel du peuple palestinien et dans le ciel de la lutte du peuple palestinien, et ils ont la priorité sur tout”, avait en effet déclaré le Président de l’Autorité Palestinienne au mois de juillet dernier.

Abbas a également déclaré que le dernier sou palestinien serait dépensé au profit des prisonniers, plus prioritaires que n’importe quelle dépense courante de l’Autorité Palestinienne.

PMW a noté que, paradoxalement, alors que les donateurs étrangers condamnaient le fait que l’Autorité Palestinienne ait versé 355 millions de dollars aux terroristes faits prisonniers et aux familles de “martyrs” terroristes, ce sont ces mêmes personnes qui facilitent ces récompenses terroristes en couvrant les autres dépenses. 44% du budget que l’Autorité Palestinienne perçoit de la part de donateurs étrangers sont en effet affectés à la récompense de terroristes.

Par Allah, même s’il ne nous reste plus qu’un centime, il ne sera dépensé qu’au profit des familles des martyrs et des prisonniers, et seulement après cela, au profit du reste de la population“, a promis Abbas. “C’est un groupe que nous apprécions et respectons, et nous considérons qu’il ouvre la voie à l’indépendance de la Palestine pour les générations futures.”

L’Autorité Palestinienne consacre une part importante de son budget, environ 7%, à encourager directement le meurtre de juifs au moyen d’allocations versées aux terroristes et à leurs familles.

Dans son budget 2018, l’Autorité Palestinienne a augmenté le financement et alloué 360 millions de dollars au fonds Prisonniers et Martyrs, qui octroie des récompenses pécuniaires aux terroristes emprisonnés, aux terroristes libérés et aux familles des terroristes morts.

En juillet, Israël a adopté une loi sanctionnant financièrement l’Autorité Palestinienne pour avoir versé des indemnités aux terroristes palestiniens, à leurs familles et aux familles des terroristes tués ou blessés lors d’attaques terroristes.

En mars, les États-Unis ont adopté un projet de loi similaire, qui retient des fonds de l’Autorité Palestinienne jusqu’à ce que le parti mette fin à sa pratique d’incitation au terrorisme par le biais d’allocations mensuelles versées aux terroristes.