PM Benjamin Netanyahu leaves following his statement Saturday on the ISIS terror attacks in Paris. (Hadas Parush/Flash90)

La mesure prise par le Premier ministre intervient en réponse à la décision du Paraguay de redéplacer son ambassade vers Tel-Aviv.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, séverement réagi contre le gouvernement du Paraguay suite à la décision de ce dernier de transférer son ambassade en Israël de Jérusalem à Tel-Aviv.

Netanyahu a ordonné au ministère des Affaires Etrangères de fermer son siège diplomatique au Paraguay après l’annonce du chancelier paraguayen.

Israël a qualifié la décision du Paraguay de « grave » et a souligné que la situation détériorait les relations entre les deux pays.

Le transfert de l’ambassade du Paraguay à Tel-Aviv a été confirmé mercredi par le ministre paraguayen des Affaires Etrangères, Eladio Loizaga.

Les palestiniens ont reconnu avoir fait pression sur le Paraguay pour qu’il décide de déplacer son ambassade à Tel-Aviv, a confirmé le ministère palestinien des Affaires Etrangères.

« Nous demandons au Paraguay que l’ambassade du Paraguay retourne à Tel-Aviv« , a déclaré le ministère palestinien des Affaires étrangères, selon la chaîne de télévision israélienne Channel 10.

Le Paraguay resituera son ambassade à Tel-Aviv, ce qui avait été confirmé à Jérusalem le 21 mai en présence de l’ancien Président Horacio Cartes en Israël pour la cérémonie.

« Le Paraguay veut contribuer à l’intensification des efforts diplomatiques pour parvenir à une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient », a déclaré l’ancien vice-président et actuel sénateur, Luis Alberto Castiglioni.

Les médias locaux au Paraguay avaient alors rapporté que la décision de déplacer l’ambassade à Jérusalem avait suscité des critiques dans le pays et que la décision devait être analysée par Mario Abdo.

Source: Itón Gadol