Netanyahu addresses US Congress in March 2015 against nuclear deal with Iran. (AP/Susan Walsh) (AP/Susan Walsh)

« Nos ennemis savent très bien ce qu’Israël est capable de faire. Ils connaissent notre politique. Quiconque essaie de nous faire du mal, nous lui ferons du mal », a déclaré Netanyahu lors d’une cérémonie du Centre de recherche nucléaire Shimon Peres Negev.

Par: World Israel News 

Lors de la cérémonie de changement de nom du Centre de recherche nucléaire Shimon Peres Néguev mercredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti l’Iran qu’il n’atteindrait pas son objectif visant à détruire l’Etat hébreu.

En 2016, peu après le décès du Premier ministre Shimon Peres, responsable du centre dans les années 1950, Netanyahou a annoncé qu’il nommerait l’installation nucléaire de Dimona en son nom.

« Il a été très actif dans la mise en place de ce projet important pour la sécurité d’Israël sur des générations, et je pense qu’il est approprié et juste de nommer le centre de son nom« , avait déclaré Netanyahou à l’époque.

Lors de la cérémonie mercredi, le dirigeant israélien a souligné les capacités militaires d’Israël, ajoutant que ce n’était que par la force que la paix pouvait être atteinte et que Peres avait bien compris cette réalité.

Peres « aspirait à la paix mais il savait que la vraie paix ne pouvait être atteinte que si nos mains saisissaient avec force les armes défensives. Au Moyen-Orient et dans de nombreuses parties du monde, il existe une vérité simple: il n’y a pas de place pour les faibles. Le faible est abattu et effacé de l’Histoire tandis que les forts, pour le meilleur ou pour le pire, survivent, que les forts sont respectés et que c’est avec les forts que les alliances sont conclues » .

Evoquant le succès diplomatique d’Israël, le Premier ministre a déclaré que « le processus de normalisation des principaux pays du monde arabe avec le puissant Etatd’Israël se déroule sous nos yeux à une échelle qui était impossible à imaginer il y a quelques années (… )Mais nos ennemis savent très bien ce qu’Israël est capable de faire. Ils connaissent notre politique. Quiconque tente de nous faire du mal, nous lui ferons mal », a t-il déclaré.

« Je ne lance pas de slogans« , a t-il ajouté. « Je décris une politique persistante, claire et déterminée. C’est notre politique. Elle est appuyée par un déploiement, un équipement, une préparation et, au besoin, des ordres appropriés ».

Dans les commentaires visant spécifiquement la République islamique, il a dit: « Nous travaillons pour empêcher l’ Iran d’établir une présence militaire en Syrie. Nous ne nous adoucirons pas dans la poursuite de cet objectif , tout comme nous ne fléchirons pas à provoquer l’annulation du mauvais Accord nucléaire avec l’Iran, un objectif considéré comme impossible lorsque je l’avais inscrit à l’ordre du jour international pour la première fois il y a plusieurs années ».

« Dans le domaine diplomatique, nous continuerons à faire pression sur le dangereux régime extrémiste d’Iran. Hier, nous avons vu le fruit de cette pression à travers les remarques du Président iranien qui a déclaré que beaucoup d’iraniens avaient perdu espoir dans le futur et dans la force de l’Iran en raison de la reprise des sanctions économiques.

« Dans le domaine militaire, Tsahal continuera à prendre des mesures énergiques et résolues contre les tentatives de l’Iran de placer des forces et des systèmes d’armes avancés en Syrie. Aucun accord entre la Syrie et l’Iran ne nous découragera« .

« Quiconque nous menace de destruction se met lui-même en danger et, de toute façon, n’atteindra pas son objectif« , a affirmé Netanyahou.