In this photo released by the Syrian official news agency SANA, shows missiles flying into the sky near international airport, in Damascus, Syria, Monday, Jan. 21, 2019. In a very unusual move, the Israeli military has issued a statement saying it is attacking Iranian military targets in Syria. It is also warning Syrian authorities not to retaliate against Israel. (SANA via AP) SANA via AP
Israeli missiles striking an Iranian target in Syria. (SANA via AP)

Related:

Hier soir, une alarme rouge a retenti dans la zone de la colonie bédouine d’Abou Karinat et de la diaspora bédouine dans le Néguev, au sud d’Israël, à quelques kilomètres de Dimona.

Par: Unis avec Israël, avec des sources d’Arutz 7

Des habitants de Jérusalem et des environs ont déclaré avoir entendu de fortes explosions. Des explosions ont également été entendues dans les régions de Modi’in, Rehovot, Kiryat Ono et Beer Sheva.

Le porte-parole de Tsahal a déclaré qu’un missile air-sol avait été identifié depuis la Syrie vers le territoire israélien, atterrissant dans la région du Néguev.

Les Forces de défense israéliennes ont déclaré que les sirènes du nord du Néguev, non loin du réacteur nucléaire du pays, n’avaient pas été déclenchées par une attaque directe contre une cible à l’intérieur d’Israël, mais par un missile antiaérien itinérant qui avait été tiré sur un avion israélien lors d’une frappe aérienne contre des cibles dans les hauteurs du Golan syrien.

En réponse, Tsahal a attaqué la batterie qui avait lancé le missile et d’autres batteries de missiles sol-air sur le territoire syrien. Les médias syriens ont rapporté que le système de défense aérienne avait été activé à la suite d’une attaque israélienne dans la région de Damas.