Palestinian President Mahmoud Abbas attends the 28th Ordinary Summit of the Arab League at the Dead Sea, Jordan March 29, 2017.(AP Photo/ Raad Adayleh) AP/ Raad Adayleh
Palestinian President Mahmoud Abbas (AP/ Raad Adayleh)

A l’approche de la divulgation complète de « l’Accord du siècle », Abbas refuse catégoriquement tout appel téléphonique de Donald Trump.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Le Président de l’Autorité Palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, réagissant au plan de paix du Président américain Donald Trump, qui sera bientôt rendu public, a rejeté un appel téléphonique du dirigeant américain, selon un responsable américain, a rapporté l’agence turque Anadolu de l’État turc lundi.

Le ministre des Affaires sociales de l’AP, Ahmad Majdalani, a confirmé le rapport Anadolu au site d’information de Dunia al-Watan, basé à Gaza, déclarant qu’Abbas avait récemment « refusé un appel téléphonique de Trump« .

Selon des sources, Abbas a déclaré aux membres du Comité central du Fatah que Trump était « un chien, fils de pute, un homme violent qui veut nous forcer à participer à un programme qui ne nous intéresse pas« .

Les dirigeants palestiniens ont rejeté à plusieurs reprises le plan de Trump, avant même d’en connaître tous les détails.

« Ils m’ont appelé de Washington et je n’ai pas décroché le téléphone« , a expliqué Abbas. « J’ai dit non et je continuerai de dire non … Nous allons vivre des jours difficiles et nous commençons à supporter les conséquences du refus. La résistance doit s’intensifier à tous les points de friction. Tous les jeunes doivent être encouragés« .

La presse israélienne a indiqué que la Maison Blanche envisage d’inviter Abbas à Washington. Cependant, cela n’a pas été confirmé par Washington, selon le Times.

« Le Président [Abbas] a été très clair sur le fait que nous ne tiendrons aucune communication avec les américains sauf par le canal de la sécurité », a déclaré au Times Azzam al-Ahmad, membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine.

Un rapport de la chaîne israélienne Channel 12 a déclaré jeudi que si Israël acceptait le plan de Trump et que les palestiniens le rejetaient, les États-Unis soutiendraient toute décision israélienne d’annexer un territoire en Judée-Samarie.