(Yonatan Sindel/Flash90) (Yonatan Sindel/Flash90)
Netanyahu President of Bulgaria, Rumen Radev

Le Président bulgare Rumen Radev a déclaré que le plan de réussite d’Israël « pourrait bénéficier à de nombreux autres pays ».

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Le Président bulgare Rumen Radev a salué Israël, constituant selon lui «un exemple d’État modèle», avant de déclarer qu’Israël et la Bulgarie, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne (UE), «jouissent désormais de relations meilleures que jamais».

M. Radev a pris la parole jeudi à l’occasion d’un petit-déjeuner organisé par le Conseil Israélien des Relations Etrangères, auquel ont pris part des membres de la Knesset (Parlement israélien), des diplomates étrangers ainsi que des universitaires. Cet événement a par ailleurs constitué le dernier au programme de la visite officielle de Radev en Israël.

Au cours de son discours, le Président bulgare a souligné: « en Bulgarie, il n’y a pas d’image négative d’Israël. Les Bulgares nourrissent des sentiments chaleureux à l’égard des Israéliens« .

« Je pense qu’Israël est un exemple d’Etat modèle« , a par ailleurs ajouté Rudev. «Nous constatons cela dans les secteurs de la haute technologie et dans l’armée: ce modèle de participation des citoyens, leur donnant l’impression que tout le monde a une part de l’avenir du pays, voilà la force de votre modèle. Il peut être utile à beaucoup d’autres pays« .

Interrogé quant à un éventuel déplacement de l’ambassade de Bulgarie à Jérusalem, le Président a déclaré que « reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël constituait une question très importante« , mais a souligné que « Jérusalem n’est qu’un élément du processus de paix. Nous sommes disposés à (faire le nécessaire pour) faciliter un dialogue facile et continu entre Israël et les palestiniens », a-t-il dit.

Radev a également rappelé à travers son discours au refus héroïque de la société bulgare de laisser les allemands de déporter la communauté juive bulgare en 1943, faisant ainsi écho au le 75ème anniversaire de l’événement, commémoré au début du mois par le Gouvernement bulgare, la communauté juive bulgare, et le Congrès juif mondial.

« Les bulgares ont ouvert leurs cœurs et leurs maisons à la communauté juive« , a souligné M. Radev, exprimant le regret que les juifs de Thrace et de Macédoine, qui étaient sous occupation bulgare pendant la guerre, aient été déportés à Treblinka.

Radev a également noté qu’il était heureux d’avoir eu l’occasion, au cours de sa visite, de rencontrer des israéliens d’origine bulgare vivant en Israël. Il a enfin confié avoir été impressionné par la profondeur de leurs sentiments envers la Bulgarie.

(article écrit à partir des fichiers du WJC)