Comme chaque année pendant la fête de souccot, des milliers de juifs se sont rendus devant le mur des lamentations pour y recevoir la traditionnelle bénédiction des Cohanim, qui exerçaient comme prêtres avant la destruction du Temple. Des images impressionnantes.