PM Netanyahu and President Donald Trump in Jerusalem, May 22, 2017. (Marc Israel Sellem/POOL) (Marc Israel Sellem/POOL)

Trump a annoncé qu’il avait l’intention d’explorer un traité de défense mutuelle avec Israël qui “renforcerait l’ancrage de la formidable alliance” entre les deux pays.

Par TPS

Israël a chaleureusement accueilli l’annonce faite samedi par le président Donald Trump qui s’est entretenu avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou “pour discuter de la possibilité de faire avancer un traité de défense mutuelle entre les États-Unis et Israël, qui renforcerait l’ancrage de la formidable alliance entre nos deux pays.

“Je suis impatient de poursuivre ces discussions après les élections israéliennes, lorsque nous nous réunirons aux Nations Unies plus tard ce mois-ci”, a ajouté Trump.

Les deux dirigeants devraient se rencontrer en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York à la fin du mois, à supposer que Netanyahou parvienne à former une coalition après les élections de mardi.

Netanyahou a répondu en remerciant son “cher ami“.

«L’État hébreu n’a jamais eu un meilleur ami à la Maison Blanche. J’attends avec impatience notre réunion à l’ONU pour faire avancer un traité de défense historique entre les États-Unis et Israël », a-t-il déclaré.

“Ensemble, nous poursuivrons à toute vapeur notre combat commun contre le terrorisme”, a-t-il ajouté félicitant Trump pour son dernier succès face au fils de Ben Laden. Il faisait référence à la nouvelle de samedi selon laquelle le fils de Ben Laden, Hamza, aurait été tué lors d’une frappe américaine. Il est considéré comme le successeur de Ben Laden à la tête de l’organisation terroriste Al-Qaïda.

Le ministre israélien des Affaires Etrangères, Yisrael Katz, s’est également félicité de cette annonce.

“Je suis en faveur d’une alliance de défense définitive entre les Etats-Unis et Israël contre l’Iran dans les domaines du nucléaire et des missiles, ce qui ne restreindra pas les activités d’Israël dans d’autres régions”, a-t-il déclaré.

Une alliance avec la puissante superpuissance mondiale sera un exploit historique qui contribuera grandement à la force d’Israël“, a-t-il déclaré.

Une telle alliance militaire assurerait un soutien mutuel et la promesse de se défendre mutuellement. Les signataires décrivent les menaces contenues dans le traité et se préparent concrètement à y répondre ensemble.

Katz semble soutenir un traité de portée limitée qui relèverait de la menace iranienne, mais laisserait Israël libre d’agir seul face à d’autres menaces, telles que celle posée par le Hamas de la bande de Gaza ou celle du Hezbollah du Liban.