IDF forces and construction vehicles on the border with Lebanon. ( (Basel Awidat/Flash90)

Israël a construit ces dernières années une clôture le long de la frontière égyptienne pour bloquer le flux de travailleurs migrants, ramenant le nombre d’infiltrés chaque année de milliers à quelques-uns.

Par TPS

Les troupes de Tsahal ont identifié et appréhendé dimanche soir trois suspects qui ont traversé la Ligne bleue depuis le Liban vers Israël.

Les suspects ont été interrogés sur les lieux.

L’incident ne semble pas lié à des ambitions terroristes et pourrait plutôt impliquer des travailleurs migrants clandestins.

Israël est devenu ces dernières années une destination prisée par les migrants économiques d’Afrique, venant principalement d’Égypte. Israël a construit ces dernières années une clôture le long de la frontière égyptienne pour bloquer le flux de travailleurs migrants, ramenant le nombre d’infiltrés chaque année de milliers à quelques-uns.

Il semble que les migrants africains cherchent de nouvelles façons d’entrer illégalement dans le pays, quitte à traverser la dangereuse frontière avec le Liban.

L’incident de dimanche soir s’est produit environ un mois après que l’exercice «Lightning Storm» de Tsahal à la frontière libanaise, visant à tester la préparation des troupes à faire face à une attaque par le nord.

L’armée israélienne a déclaré que l’exercice visait à «améliorer l’état de préparation des forces de Tsahal du commandement nord à la frontière».

L’armée israélienne est en état d’alerte à la frontière d’Israël avec le Liban à la suite d’une frappe de l’armée de l’air israélienne en juillet 2020 en Syrie contre des cibles iraniennes au cours de laquelle un membre du Hezbollah a été tué.

Le Hezbollah a menacé de répondre à toute mort de ses hommes tués par Israël, que ce soit au Liban ou en Syrie.

En juillet, une cellule de quatre hommes du Hezbollah a tenté d’infiltrer Israël dans la région de Har Dov, vraisemblablement pour attaquer un avant-poste de Tsahal. Tsahal a repéré la cellule et lui a tiré dessus, la faisant fuir vers le Liban.

Un autre incident de fusillade s’est produit dans le secteur Est plusieurs semaines plus tard.

Aucun soldat de Tsahal n’a été blessé lors les deux incidents.

«L’armée israélienne continuera à se préparer et à améliorer constamment son état de préparation à la frontière libanaise tout en remplissant sa mission de protection des habitants du Nord», a déclaré l’armée israélienne au début de l’exercice.