Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu visits at the scene of last week shooting attack at the entrance to the Israeli outspot of Givat Asaf, in the West Bank, on December 18, 2018. Two soldiers were killed and several others injured. Photo by Amos Ben Gershom/GPO
Netanyahu Givat Asaf

Ce matin, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté Assam Barghouti, le terroriste ayant tué deux soldats israéliens et blessé un troisième au carrefour routier de Givat Asaf en Cisjordanie (Judée-Samarie) le mois dernier.

Il est également soupçonné d’avoir été impliqué dans l’attaque par arme à feu à l’arrêt de bus près de la colonie d’Ofra, avec son frère Saleh, tué lors d’une tentative d’arrestation. L’attaque d’Ofra avait causé la mort d’un nourrisson dont la mère avait été blessée.

L’agence de renseignement interne (Shabak), le Yamam (l’unité spéciale de lutte contre le terrorisme de la police israélienne) et les troupes des Forces de défense israéliennes (Tsahal) ont participé à l’opération de localisation et de détention du suspect. Il était en fuite depuis l’attaque du mois dernier.

Le frère de Barghouti, Saleh, a été tué lors d’une opération de Tsahal visant à son arrestation après qu’il eut été révélé qu’il était également impliqué dans l’attaque d’Ofra.

Selon le rapport Shabak, Barghouti aurait été arrêté chez un collaborateur du village palestinien d’Abou Shukheidim, près de la région où il avait son domicile, et il préparait de nouvelles attaques. Pendant sa détention, un fusil d’assaut Kalachnikov AK-47, une grande quantité de munitions et des appareils de vision nocturne ont été saisis.

En décembre dernier, le sergent Yosef Cohen et le sergent Yovel Moryosef avaient été assassinés par Barghouti, qui était descendu d’un véhicule avant d’ouvrir le feu sur des soldats et des civils qui se trouvaient à un arrêt de bus au carrefour routier de Givat Asaf.

Le commandant du Yamam, qui a procédé à l’arrestation avec une force de Shabak, a déclaré: « Nous ne doutions pas que nous allions atteindre Assam et l’arrêter. La coopération entre le Yamam et les différentes forces de sécurité, en particulier le Service général de sécurité, a montré des succès opérationnels impressionnants, encore et toujours.  »

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, a félicité les forces de sécurité pour l’opération réussie visant à arrêter le suspect. « Israël traduira en justice tous ceux qui font du mal à nos citoyens« , a-t-il déclaré.

Source: Aurora