Construction work near a new concrete wall on the border between Israel and Lebanon near Rosh Hanikra in Northern Israel on September 5, 2018. Photo by Basel Awidat/Flash90 *** Local Caption *** צפון גבול מעבר ישראל לבנון חומה עבודות Basel Awidat/Flash90
New concrete security barrier between Israel and Lebanon. (Basel Awidat/Flash90)

Les suspects ont été détectés près de Metula. La possibilité que le groupe terroriste chiite Hezbollah ait été impliqué dans l’attentat fait actuellement l’objet d’une enquête.

Source : Aurora

Des troupes des Forces de défense israéliennes (FDI) et des membres des forces spéciales de la police ont interrompu hier soir un trafic de drogue et d’armes à la frontière avec le Liban.

Les observateurs de Tsahal ont détecté des suspects à proximité de la ville de Metula et ont alerté les forces de sécurité qui les ont arrêtés et ont saisi deux pistolets et 21 paquets contenant 9 kilogrammes de haschich d’une valeur de 350 mille shekels (environ 109 mille dollars).

L’armée israélienne a indiqué qu’une enquête avait été ouverte avec la police israélienne et que la possibilité que la tentative ait été assistée par le Hezbollah, qui contrôle le côté libanais de la frontière, était à l’étude.

Le groupe libanais pro-iranien est connu pour financer ses activités par le trafic international de drogue, notamment avec la production de grandes quantités de haschich dans l’est du Liban.