Shutterstock Shutterstock

Related:

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a indiqué qu’elle était à la recherche d’un crocodile, après avoir reçu un avertissement selon lequel le dangereux reptile marchait le long de la frontière avec la Jordanie.

Source : Aurora

L’armée jordanienne a informé les Forces de défense israéliennes qu’un crocodile avait été observé dans la rivière Yarmuk, selon la Douzième chaîne d’information. Il s’agit du plus grand affluent du Jourdain.

L’Autorité des parcs a confirmé qu’un crocodile pourrait se cacher entre Sha’ar HaGolan et la petite communauté du nord de Massada. Cependant, cette situation ne représente aucun danger pour la population, puisque les Jordaniens l’auraient aperçu dans une partie du fleuve qui se trouve au-delà de la clôture frontalière.

De même, les autorités ont indiqué qu’elles travaillaient avec l’armée pour vérifier les informations. Se joignent également à eux les exploitants d’une ferme touristique de crocodiles dans la région des sources chaudes de Hamat Gader (située dans la vallée de la rivière Yarmuk).

Les crocodiles ne sont plus originaires d’Israël. Ces derniers ont été tués par des chasseurs au début des années 1900, mais plusieurs fermes touristiques abritent les reptiles, dont celles de Hamat Gader.

Une ferme, située dans la vallée du Jourdain, a fait l’actualité internationale après avoir terminé en tant qu’attraction touristique, mais a laissé aux propriétaires une population de crocodiles en constante augmentation. On dit qu’il y en aurait actuellement plus de 700. En 2015, un crocodile fugitif avait été capturé près de Césarée, sur la côte de la mer Méditerranée. L’animal se serait échappé d’une ferme de crocodiles voisine.