Anti-Israel BDS activists in France.
BDS France

Un homme politique allemand s’est dit scandalisé par le fait que Rasmea Odeh, palestinienne reconnue coupable d’un attentat à la bombe à Jérusalem ayant causé la mort de deux étudiants, prendrait la parole lors d’un événement à Berlin.

By: The Tower

Une terroriste reconnue coupable du meurtre de deux étudiants à Jérusalem il y a 50 ans sera autorisée à prendre la parole en Allemagne lors d’un événement promouvant le boycott d’Israël, a rapporté mercredi Benjamin Weinthal pour le Jerusalem Post.

Rasmea Odeh, membre du Front populaire La libération de la Palestine (FPLP), qui est qualifiée d’organisation terroriste à la fois par les États-Unis et l’Union Européenne, prendra la parole lors d’un événement à Berlin, ce qui a suscité l’indignation d’un homme politique allemand. « Pourquoi l’entrée d’un terroriste condamné tel que Rasmea Odeh sur le territoire n’est-elle pas bloquée par le système d’information Schengen?
Pourquoi la loi sur la résidence [classe-t-elle] la prédication haineuse comme un obstacle à l’entrée si ces lois ne sont pas appliquées? « , a écrit sur Facebook un homme politique du Parti écologiste allemand, Volker Beck,.

La loi Schengen permet aux visiteurs de voyager à travers 26 pays européens avec un unique visa.

Beck a ajouté «en Allemagne, le FPLP n’est pas interdit. J’ai conjointement réclamé [l’interdiction du FPLP] avec Yair Lapid [Président de Yesh Atid] en 2017.  »

Selon Alexander Fröhlich, reporter du journal Tagesspiegel qui a révélé l’affaire, Odeh s’exprimera lors d’un événement organisé par une alliance de Groupes du BDS sur le thème «Femmes palestiniennes dans la lutte de libération». Odeh a été reconnu coupable d’un attentat à la bombe perpétré à Jérusalem en 1969, qui avait tué les étudiants juifs Leon Kanner et Eddie Joffe.
Elle a été reconnue coupable de fraude en matière d’immigration en 2017 et renvoyée l’année dernière des États-Unis vers la Jordanie.

«Il est très troublant d’apprendre que les autorités allemandes autorisent Rasmea Odeh, terroriste et meurtrière du FPLP, à entrer en Allemagne dans le seul but de s’exprimer rassemblement antisémite en faveur du boycott, du désinvestissement et des sanctions contre l’État d’Israël « , a déclaré Ephraim Zuroff, chef du bureau du Centre Simon Wiesenthal à Jérusalem, au » Jerusalem Post « .

« Du mieux que je sache, Odeh n’a jamais exprimé aucun regret quant au meurtre d’inoncents à Jérusalem qu’elle a commis, et demeure une fervente antisémite et partisane de la force déterminées à tenter de détruire Israël, faits qui devraient aider à convaincre le ministre allemand de l’Intérieur d’interdire son entrée en République fédérale », a ajouté Zuroff.

En 2017, l’Italie a refusé l’entrée à Leila Khaled, impliquée dans deux détournements d’avion et membre du FPLP.