Shutterstock Shutterstock
Alors que la politique iranienne incite ses différents athlètes à refuser de concourir face à des israéliens, ces professionnels des jeux vidéos ont refusé la pression du boycott et se rendront à Eilat, en Israël, pour participer au tournoi.