FILE - In this July 20, 2016 file photo, a masked Palestinian militant from the Izzedine al-Qassam Brigades, a military wing of Hamas, stands in front of rocket launchers during a weapon exhibition at a Hamas-run youth summer camp, in Gaza City. Over the years, the Islamic militant Hamas group has built up a large arsenal of rockets and missiles that have evolved from rudimentary short-range projectiles into powerful weapons capable of striking virtually anywhere in Israel. (AP Photo/Adel Hana, File) AP Photo/Adel Hana, File
Palestinian terrorist in Gaza. (AP Photo/Adel Hana, File)

Related:

Selon des informations locales, l’explosion a été causée par un incendie dans un réservoir diesel qui s’est propagé à une mosquée voisine et de là, les flammes se sont propagées au sous-sol où le Hamas stockait clandestinement des armes et des munitions.

Source : Aurora

Au moins 10 personnes ont été tuées et 12 autres ont été blessées, selon le rapport de la radio d’Etat israélienne Kan.

Le Hamas maintient une présence dans de nombreux camps de réfugiés palestiniens au Liban.

L’agence de presse officielle libanaise NNA a déclaré que l’explosion s’était produite dans un arsenal du Hamas dans le camp de réfugiés de Burj al Shemali et qu’un juge avait ordonné une enquête sur l’incident.

La semaine dernière, le quotidien israélien Yediot Aharonot a révélé que le Hamas avait secrètement établi une filiale de sa branche militaire dans le centre de la ville de Tyr pour créer un autre front pour Israël en cas de reprise des affrontements militaires dans la bande de Gaza.

 

Related: