Depuis plusieurs semaines, Israël est en état d’alerte: des centaines d’hectares de terres et forêts sont régulièrement incendiés par des cerfs-volants Molotov lancés depuis Gaza. Face à cela, un silence insoutenable de la communauté internationale.

Une « Marche du Retour » dévastatrice : telle est la réalité actuelle des manifestations à Gaza.
Par le lancement de cerfs-volants incendiaires qu’ils font passer au dessus de la frontière israélienne, les palestiniens ont déjà dévasté plusieurs centaines d’hectares de terres israéliennes, et la faune qui y vivait.

Ironie du sort: ces manifestations sont censées représenter le désir des palestiniens de retourner sur une terre… qu’ils ne trouvent rien de mieux que de brûler.

 

Source: The Israel Project