Lors de la projection d’un film sur la Shoah, à Berlin, des membres de l’organisation BDS se sont introduits sur scène pour y propager des messages d’incitation à la haine.

Les militants du mouvement hostile à Israël, nommé boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), ont interrompu la projection d’un film sur l’holocauste à Berlin jeudi dernier, se plaçant devant l’écran pour y brandir avec une bannière sur laquelle était écrit: « Pas de culture dans le blanchissement de l’apartheid » , A rapporté le Jerusalem Post.

Cet honteux incident s’est déroulé à l’occasion de la soirée d’ouverture du festival de cinéma et de télévision israélien SERET 2018. Le film « The Testament« , qui relate l’histoire d’un chercheur sur la période de l’Holocauste qui découvre un secret concernant sa mère, une survivante, y était alors projeté en avant-première.

L’un des militants présents sur scène a été identifié par le Jerusalem Post comme étant l’anti-sioniste israélien Ronnie Barkan, cofondateur du groupe BDS Boycott from Within et ayant qualifié le festival SERET sur les réseaux sociaux de « un grand spectacle de blanchiment parrainé par l’ambassade d’Israël.  »

Ces actes n’ont qu’un seul nom: l’antisémitisme.