Critiquer l’Etat d’Israël ou sa politique est un droit offert à tous, et que nul ne saurait questionner.
A condition, évidemment, que lesdites critiques soient honnêtes et fondées.

Israël, seule démocratie du Moyen-Orient, est probablement l’Etat qui fait l’objet du plus grand nombre de critiques internationales. La liberté d’expression restant au cœur de l’Etat hébreu, ces critiques sont toutes acceptées, voire servent d’appui au petit pays pour devenir toujours meilleur.

Cependant, pour paraître un minimum crédibles, ces critiques se doivent d’être fondées. On vous explique:

Source: Aish Français