Lorsqu’ils intègrent l’armée, les nouveaux soldats de Tsahal doivent interpréter l’hymne israélien, l’Hatikva. Mais cette fois, au vu du handicap de certains d’entre eux, ils ont décidé de l’interpréter en langue des signes.

Une solidarité exemplaire, qui démontre une nouvelle fois l’esprit du peuple d’Israël.
Des images qui font chaud au cœur.