L’industrie du film palestinien a encore frappé… Mais ne nous avait pas habitués à un tel niveau!

Des martyres bien alignés dans leurs linceuls blancs, imputés à l’armée israélienne, il y aurait de quoi s’émouvoir…Jusqu’au moment où ces morts se mettent à respirer, à bouger… à rire!

C’est tout de suite beaucoup moins attendrissant.

Source: Lavie