Doctors operating on Fatma at the Wolfson Medical Center. (Gil Naor) Doctors operating on Fatma at the Wolfson Medical Center. (Gil Naor)
Doctors operating on Fatma at the Wolfson Medical Center. (Gil Naor)

Le personnel médical de l’hôpital Hadassah a effectué la première opération de ce type au monde sur un nouveau-né atteint d’une hernie, sauvant ainsi la vie de ce dernier.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

La petite Bina venait de voir le jour lorsque les équipes médicales ont décelé chez elle des problèmes respiratoires. C’est alors une échographie qui a permis de mettre en évidence une hernie diaphragmatique.

Le traitement classique de nourrissons atteints de ce syndrome consiste en une opération d’urgence impliquant d’ouvrir la poitrine pour déplacer les organes avant de fermer le diaphragme.

Cependant, la chaîne Arutz-7 a indiqué que le Dr Amos Fruman, directeur du département de chirurgie pédiatrique au centre médical Hadassah de Jérusalem, avait déclaré que son équipe avait décidé de tenter une procédure mini-invasive, connue sous le nom de chirurgie thoracoscopique.

La thoracoscopie utilise deux fibres optiques et une caméra pour pénétrer dans le corps, évitant alors de devoir ouvrir complètement la cavité thoracique.

Notre équipe sait comment faire cela, mais nous devions nous assurer qu’il n’y avait pas de problème cardiaque ou pulmonaire commun chez les personnes atteintes de hernie diaphragmatique“, a déclaré le Dr Fruman, selon Arutz-7. “Malgré le grand défi de la chirurgie thoracoscopique, nous avons voulu faciliter le sort du bébé. Notre équipe a été contactée et nous avons soigneusement préparé ici la première procédure de ce type. C’était toute une opération. ”

Le docteur Diaa Zagiir, médecin en chef en chirurgie pédiatrique, qui a effectué l’opération, a mis en lumière les difficultés rencontrées et expliqué que la zone d’accès était très petite, en particulier chez le bébé.

C’est pourquoi la plupart des chirurgiens préfèrent la chirurgie à la poitrine ouverte”, a déclaré Zegiir selon Arutz-7. “Mais nous disposons de la meilleure technologie et nous savons comment l’utiliser, et nous avons réalisé que c’était la meilleure option pour ce bébé.”

Si Bina avait subi l’opération standard, son temps de récupération prévu aurait été de plusieurs semaines. Grâce à cette nouvelle procédure, le bébé n’a nécessité de soins d’urgence que pendant quelques jours.

“Notre bébé Bina est maintenant en bonne santé et en sécurité, et contre toute attente, cette procédure de sauvetage a été mise en œuvre rapidement, avec un minimum de souffrances pour notre bébé”, a déclaré Libby Preiger, la mère de l’enfant. “Bina deviendra un bébé en bonne santé, grâce à l’incroyable équipe d’Hadassah qui n’a pas hésité à choisir la procédure chirurgicale qui lui convient, nous ne l’oublierons jamais et nous lui raconterons tout ce qu’elle a traversé lorsqu’elle sera grande.”