(Shutterstock) (Shutterstock)

L’Agence de notation Moody’s a salué l’amélioration des relations économiques et diplomatiques entre Israël et les États arabes modérés, ainsi que ses solides performances budgétaires et sa résilience économique.

Par: JNS et l’équipe d’Unis avec Israël

L’agence de notation mondiale Moody’s a fait évoluer les notes relatives aux perspectives d’Israël de “stables” à positives” et a confirmé sa cote de crédit A1.

Le rapport de Moody’s, publié vendredi, a noté l’amélioration des relations économiques et diplomatiques avec les Etats arabes modérés et a déclaré que l’agence pourrait de nouveau améliorer la cote de crédit d’Israël dans un proche avenir.

Le rapport indique que les perspectives économiques d’Israël étaient désormais “positives” et non plus “stables” en raison de la performance budgétaire solide et de la résilience économique de l’Etat hébreu.

Moody’s a en outre noté qu’affirmer la note de crédit d’Israël à A1 reflétait sa capacité à équilibrer un environnement fiscal dynamique et un cadre institutionnel solide contre les changements structurels à long terme sur le marché du travail et les risques géopolitiques que connaît actuellement le pays.

“Les meilleures données macroéconomiques depuis la fondation du pays”

Le ministre israélien des Finances, Moshe Kahlon, a salué les conclusions du rapport, affirmant qu’il s’agissait d’une preuve supplémentaire de “la stabilité et de la solidité de l’économie israélienne“.

Kahlon a par ailleurs annoncé que “aujourd’hui, l’économie d’Israël a présenté les meilleures données macroéconomiques depuis la création du pays: le taux de chômage le plus bas, une croissance solide, une diminution du ratio dette / PIB et la plus haute cote de crédit jamais atteinte.”

Rony Hizkiyahu, comptable général du ministère des Finances, a également salué les résultats, affirmant que «élever une nouvelle fois la note des perspectives d’Israël, pour la deuxième fois en un an, reflète notre performance budgétaire solide et souligne l’importance de poursuivre une politique qui encourage la croissance tout en réduisant la dette des charges.”

S’exprimant lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet lundi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé que suite à la mise à niveau de la cote de crédit d’Israël, le Cabinet approuverait une décision consistant à faire progresser l’activité israélienne dans le domaine du développement international.

Cette étape continue d’établir la position d’Israël dans le monde et de renforcer les liens économiques avec les marchés mondiaux, en particulier l’Inde, la Chine et les pays d’Amérique latine et d’Afrique“, a déclaré M. Netanyahu.

Israël est un leader mondial dans les domaines de la technologie, de l’agriculture, de l’eau, de la santé et de la médecine, nous avons un grand potentiel d’exportation et nous le réalisons grâce à la bonne politique du gouvernement. mais aussi nos relations diplomatiques sur tous les continents “, a-t-il conclu.