Israeli riot police secure the Temple Mount during a precious incident. (AP/Mahmoud Illean) (AP/Mahmoud Illean)

Le député arabe israélien Tibi a été profondément impliqué dans les émeutes orchestrées par l’Autorité Palestinienne sur le mont du Temple plus tôt cette semaine.

Par TPS

Les émeutes musulmanes sur le mont du Temple dimanche lors du jeûne de Tisha B’Av étaient prévues, et le membre arabo-israélien de la Knesset, Ahmed Tibi, a informé l’Autorité Palestinienne de sa stratégie, a déclaré une source à TPS.

Les musulmans qui se révoltaient sur le site sacré alors que les Juifs tentaient de se rendre sur le site répondaient à l’appel des dirigeants musulmans de Jérusalem qui avaient appelé les musulmans de la ville à visiter le Mont du Temple et à combattre les Juifs se rendant sur le site.

Ziad Ayoubi, chef du Centre arabe pour les études stratégiques à Ramallah, a déclaré à TPS que les dirigeants politiques et religieux à Jérusalem s’étaient rassemblés pour combattre la police israélienne sur le mont du Temple.

Il a souligné que l’Autorité palestinienne (PA) et le Fatah menaient les violences sur le mont du Temple, mais a affirmé que ces actes constituaient une “légitime défense” contre “les colons et les juifs”.

Il a noté que, bien que le Mouvement islamique, la branche des Frères musulmans en Israël, ne maintienne pas de liens avec l’Autorité Palestinienne, les députés arabes le font.

Il a déclaré que Tibi et les autres députés arabes, représentants de “l’occupation intérieure” comme il désigne “Israël“, ont “conseillé et sont en contact régulier avec l’Autorité Palestinienne, sur les questions diplomatiques et sur la question de Jérusalem et du Mont du Temple.

Tibi a été vu dimanche sur le mont du Temple avec le mufti de Jérusalem, Mohammed Hussein. Ils ont tous deux été accueillis en héros par les fidèles musulmans.