Israeli children run through a field in the Emek Valley. (Anat Hermony/Flash90) (Anat Hermony/Flash90)
Israeli field

Related:

Le rapport annuel sur le bonheur dans le monde vient de tomber: Israël figure une fois de plus au 11ème rang des pays dans lesquels les gens sont les plus heureux!

En 2017, et pour la cinquième année consécutive, Israël a représenté le 11ème pays du monde dont les habitants sont les plus heureux. Ces cinq années ont succédé à l’année 2012, au cours de laquelle Israël se hissait déjà à la 14ème place du classement.
Le classement est d’autant plus remarquable lorsque l’on se penche sur les pays que devance ainsi l’Etat hébreu: les 
États-Unis, l’Allemagne, le Japon, l’Italie, l’Irlande, le Luxembourg, la République tchèque, la Grande-Bretagne, le Brésil, la France et le Mexique.

Les 10 pays les plus heureux du rapport cette année sont quant à eux principalement des Etats d’Europe de l’Est: la Norvège, le Danemark, l’Islande, la Suisse, la Finlande, les Pays-Bas, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Suède.

Et quels sont les dix moins heureux? Pour la majorité, ils se trouvent sur le continent africain: Haïti, le Yémen, le Soudan du Sud, le Liberia, la Guinée, le Togo, le Rwanda, la Syrie, la Tanzanie, le Burundi et enfin la République centrafricaine.

Selon les données du Bureau central des statistiques israélien (CS), plus de 93% des Israéliens se disent heureux ou très heureux de leur vie, a rapporté lundi le quotidien israélien Hayom.

Le Rapport sur le bonheur dans le monde est une enquête sondant 155 pays sur l’état de bonheur global de leurs populations. Le rapport de cette année a été publié lundi à Rome. Il est annuellement publié avant le 20 mars, date de la journée mondiale du bonheur des Nations Unies. L’échelle du bonheur mesure les facteurs suivants: produit intérieur brut par personne, espérance de vie, liberté de choix, générosité, perception de la corruption et accompagnement social.

Le rapport est publié depuis 2012 par le Réseau de Solutions de Développement Durable à l’initiative de l’ONU, dans le but de promouvoir le développement durable à l’échelle locale, nationale et mondiale.

Des experts de haut niveau dans différents domaines – économie, psychologie, analyse d’enquêtes, statistiques nationales, santé, politiques publiques et autres – interviennent pour déterminer comment les mesures du bien-être peuvent être utilisées efficacement pour évaluer les progrès nationaux.

Les groupes d’âge les plus heureux étaient 20-24, 55-59 et 65-74. Le nombre d’Israéliens âgés de 30 à 39 ans, de 45 à 49 ans et de plus de 75 ans qui se disaient heureux était inférieur, mais toujours supérieur à 85 pour cent.

Israël s’est également classé au 11ème rang en termes d’espérance de vie selon un récent rapport de l’OCDE. L’Israélien moyen vit 82,45 ans, comparé à la moyenne de l’OCDE de 80,5.

Une étude récente a montré que les Arabes israéliens jouissent de l’espérance de vie la plus élevée dans tous les pays arabes et musulmans.

L’espérance de vie moyenne des femmes en Israël était de 84,2 en 2017, une amélioration significative par rapport à 79,5 en 1995 et 73,9 en 1975.

L’espérance de vie moyenne des hommes était de 80,7 en 2017, contre 75,5 en 1995 et 70,3 en 1973.

Depuis la guerre du Yom Kippour en 1973, l’espérance de vie moyenne des hommes et des femmes en Israël a augmenté de plus de dix ans.

Par l’équipe d’Unis avec Israël