Happiness; children, israeli flag (Shutterstock) Happiness; children, israeli flag (Shutterstock)

Israël compte 9 327 000 citoyens, soit plus de 11 fois sa population de 806 000 habitants au moment de la création de l’État hébreu moderne en 1948.

Par Aryeh Savir, TPS

Le Bureau central des statistiques d’Israël (CBS) a publié son rapport statistique traditionnel sur les citoyens d’Israël en l’honneur de Yom Haatzmaout, le jour de l’indépendance d’Israël, célébré cette année mercredi soir et jeudi.

Israël compte 9 327 000 citoyens, soit plus de 11 fois sa population de 806 000 habitants au moment de la création de l’État hébreu en 1948.

La population juive s’élève à 6 894 000 millions, soit 74% de l’ensemble de la population. Les citoyens arabes d’Israël représentent 21,1% de la population totale, soit environ 1 996 000 habitants. Les chrétiens non arabes et autres groupes religieux constituent 5% de la population.

Depuis le jour de l’indépendance de l’année dernière, la population d’Israël a augmenté de 137 000 habitants, soit une croissance de 1,5%, dont 167 000 nouveau-nés; 50 000 personnes sont mortes.

Israël a accueilli 16 000 nouveaux immigrants, un nombre significativement faible par rapport à la moyenne annuelle en raison de la pandémie de coronavirus. 3,3 millions de personnes ont fait leur Aliyah (immigration en Israël) depuis 1948.

À l’occasion du 100e anniversaire d’Israël, en 2048, la CBS estime que la population d’Israël passera à environ 15 millions de citoyens. Selon les projections de CBS, la population d’Israël dépassera les 10 millions entre 2025 et 2030.

Environ 78% de la population israélienne est née en Israël, connue sous le nom de «sabras». En 1948, seuls 35% étaient des sabras.

La population israélienne est jeune: environ 28,1% sont des enfants de moins de 14 ans et environ 12% sont âgés de 65 ans et plus.

Au moment de la création de l’État d’Israël, une seule ville comptait plus de 100 000 habitants – Tel Aviv-Yaffo. Aujourd’hui, 14 villes comptent plus de 100 000 habitants; huit d’entre eux en ont plus de 200 000. Ce sont Jérusalem, Tel Aviv-Yaffo, Haïfa, Rishon Letzion, Petah Tikvah, Ashdod, Netanya et Beer Sheva.

En 1949, Israël ne comptait que 500 villes et villages. Aujourd’hui, il en compte plus de 1 200.

Israël compte 68 établissements d’enseignement supérieur.

En 2021, plus de 70 ans après l’Holocauste, la plus grande population juive vit en Israël. Ce chiffre représente 46% de la communauté juive mondiale.