Olim Jadashim llegan a Israel (Foto de Gideon Markowicz/Flash90) Gideon Markowicz/FLASH90

On estime que 200 000 ukrainiens sont éligibles à la citoyenneté israélienne grâce à la loi du retour.

Par Aryeh Savir, TPS

Près de trois mois après l’invasion de l’Ukraine par la Russie et le déclenchement des hostilités en Europe, le ministère israélien de l’Immigration et de l’Intégration a accueilli 20 000 Olim (nouveaux immigrants) d’Ukraine, de Russie et de Biélorussie, dans le cadre de l’opération historique d’accueil d’urgence des réfugiés de Ukraine et ses environs.

Selon les données du ministère de l’Immigration et de l’Intégration, 24 % des nouveaux immigrants sont des enfants et des adolescents âgés de 0 à 17 ans, tandis que 17 % des immigrants sont des adultes âgés de 66 ans et plus. Environ 22 % des immigrants âgés de 18 à 35 ans, 20 % des immigrants sont âgés de 36 à 50 ans et environ 16 % des immigrants âgés de 51 à 65 ans.

678 survivants de l’Holocauste ont immigré en Israël et ont trouvé refuge dans des logements protégés dans tout le pays.

Grâce aux plans de logement approuvés par le gouvernement, de nombreux immigrants ont déjà emménagé dans des logements permanents, et désormais moins de 1 140 nouveaux immigrants séjournent dans des hôtels loués par l’État.

À la mi-mai, environ 1 250 enfants étaient intégrés dans des établissements d’enseignement de 50 autorités différentes. Entre-temps, le ministère gère environ 40 écoles de langue hébraïque pour adultes.

La ministre de l’Alyah et de l’Intégration, Pnina Tamano Shata, a déclaré mercredi « en deux mois et demi, 20 000 immigrants sont arrivés, un chiffre très heureux pour les juifs ukrainiens venant en Israël. Beaucoup d’immigrants ont déjà été absorbés et intégrés dans les autorités locales dans tout le pays, et il y a encore beaucoup de travail devant nous. »

On estime que 200 000 ukrainiens sont éligibles à la citoyenneté israélienne grâce à la loi du retour.