Thousands dance at the Kotel on Jerusalem Day. (Flash90) (Flash90)

Israël continuera à construire sa « capitale éternelle » malgré les menaces constantes de ses ennemis, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Par JNS

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a promis jeudi que malgré les nombreuses menaces auxquelles Israël était confronté, il continuerait à construire sa « capitale éternelle » Jérusalem.

Les commentaires ont précédé le Jour de Jérusalem, un jour annuel célébrant la libération de la ville lors de la guerre des Six jours de 1967.

Pour le peuple juif, a déclaré Netanyahou, chaque jour estle jour de Jérusalem.

« Citoyens d’Israël, le jour de Jérusalem, nous élevons à nouveau Jérusalem au-dessus de notre plus grande joie [Psaumes 137:6]. Cependant, la vérité est que notre peuple fait cela jour après jour, année après année, depuis des centaines d’années ; « L’an prochain à Jérusalem », a-t-il dit.

« En effet, nous sommes retournés dans notre pays. Au milieu du XIXe siècle, il y avait déjà une majorité juive à Jérusalem. Bien sûr, il a fallu encore 100 ans pour établir notre État avec Jérusalem comme capitale officielle. Il a fallu encore 19 ans jusqu’à ce jour fatidique de 1967 où nous avons libéré Jérusalem et l’avons unifiée. Nous l’avons unifiée. Cela a ouvert de nouveaux horizons. C’est devenu une ville, une métropole géante en Israël. Nous la construisons. Nous y construisons et nous permettons à tous ses habitants de vivre une vie meilleure dans notre capitale éternelle », a-t-il poursuivi.

Netanyahou a souligné qu’Israël s’était engagé à sauvegarder la sécurité de Jérusalem, à « assurer sa prospérité et à poursuivre sur sa lancée », malgré « toutes les menaces qui nous entourent », a-t-il déclaré. « L’opération Bouclier et flèche », la campagne de cinq jours d’Israël contre le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza la semaine dernière, n’était que l’exemple le plus récent de la menace constante à laquelle Israël est confronté.

Cependant, a-t-il poursuivi, alors que garantir la sécurité de Jérusalem et d’Israël était une lutte constante, « ensemble, nous pouvons gagner ».

Le jour de Jérusalem, a-t-il dit, « est un jour splendide pour célébrer notre retour dans notre capitale éternelle, qui est notre capitale depuis plus de 3 000 ans. Il n’y a rien eu de tel dans le monde, mais c’est ici, au centre de notre monde, Jérusalem. »

Les préparatifs de sécurité sont terminés pour la marche annuelle du drapeau de jeudi, avec des dizaines de milliers de personnes qui devraient descendre sur la ville pour les festivités de la journée. L’itinéraire de la marche passe par la porte de Damas et se poursuit à travers la vieille ville jusqu’au mur occidental, mais n’entre pas dans le mont du Temple adjacent. Plus de 2 000 policiers seront affectés à la garde du parcours de la marche à travers la vieille ville, et plus de 1 000 agents de sécurité seront en service lors d’autres événements festifs dans la capitale israélienne.

Un cessez-le-feu négocié par l’Égypte a mis fin aux cinq jours de combats entre Israël et le JIP, au cours desquels des terroristes palestiniens à Gaza ont tiré quelque 1 500 roquettes sur Israël.

Les groupes terroristes de Gaza ont juré de s’opposer à toute soi-disant « agression israélienne » contre la mosquée Al-Aqsa ou à la violation du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas conclu en mai 2021 à la suite de la guerre de ce mois (« Opération Gardien des murs »).

La guerre de mai 2021 a été déclenchée par le Hamas tirant deux roquettes sur Jérusalem alors que la marche du drapeau de cette année-là était sur le point de commencer.

Pendant ce temps, Jérusalem est en passe de devenir la première ville d’Israël avec plus d’un million d’habitants. Un rapport du Bureau central des statistiques publié mercredi montre que 984 500 personnes vivent actuellement à Jérusalem, avec un Israélien sur 10 résidant dans la ville la plus peuplée de l’État juif.

Au total, 595 100, soit 60,8 %, des habitants de Jérusalem sont juifs ou d’autres confessions non arabes, tandis que 39,2 % sont arabes. Environ 29 % des habitants de la ville, soit la moitié de la population « juive et autre » de la ville, sont des juifs haredi. Un juif haredi sur quatre en Israël vit à Jérusalem.

En 2022, la population de la ville a augmenté de 13 200 habitants.

Send Passover Packages to Needy Israeli Soldiers - Bring Them Joy!

We are honored to thank the young men and women of the IDF who risk their lives every day to protect the citizens of Israel. Since October 7th, soldiers have been on the battlefield for months - many are hoping to come home for Passover.

Join us in sending Passover food packages (and personal notes) to Israeli soldiers and their families.

Many soldiers spend the Passover holiday with needy families back home. The soldiers greatly appreciate your love and concern. Bring them Passover joy!

CLICK HERE TO SEND YOUR PACKAGE AND NOTE TO ISRAELI SOLDIERS!

Donate to Israel